Un quatrième méthanier pour EDF LNG Shipping

France LNG Shipping, la coentreprise entre Geogas et NYK, a signé un contrat d’affrètement de long terme avec EDF LNG Shipping pour un quatrième méthanier.

Après Hapag-Lloyd, Wan Hai à l'amende par la FMC

Après Hapag-Lloyd, qui a été amendé de 822 000 $ par l’autorité américaine de régulation du transport maritime, pour des frais de détention injustifiés, l’armateur taïwanais est à son tour redressé pour une somme équivalente, de l’ordre de 850 000 $.

Arrêt sur image : retour sur un mois d’avril en mode panique 

Stratification des crises. La chaîne d’approvisionnement mondial vit depuis plus de deux ans deux ans en coups d’éclat permanents. Le mois d’avril a été particulièrement généreux en montées de fièvre et violent pour tous les indicateurs économiques, additionnant les impacts de la guerre en Ukraine, les confinements en Chine et la superposition des inflations et des pénuries.

L'Allemagne devrait disposer de quatre unités de regazéification de GNL d'ici 2023

Les sociétés norvégienne Höegh LNG et grecque Dynagas ont signé des accords d’affrètement pour deux FRSU chacun avec le ministère fédéral allemand des Affaires économiques et de l'Action climatique. La compagnie d’électricité allemande Uniper construira et exploitera le premier terminal flottant à Wilhemshaven.

MSC : l'irrassasiable faim de navires

L’armateur exploite tous les leviers qui lui permettent d’étoffer son bataillon de porte-conteneurs. Il domine les commandes de navires neufs, le marché de second main, l’affrètement. À tout prix, parfois de façon déraisonnable. Les indicateurs baissiers de son marché n’entament en rien son appétit. Entre janvier et aujourd’hui, il est passé de 128 à 190 navires acquis sur le marché de l’occasion. Et son carnet de commandes déborde avec plus de 100 unités. L’...

Fin du mouvement social sur les quais du Havre

Après plus d’un mois de mobilisation, le syndicat CGT des agents d'Haropa Port I Le Havre estime avoir obtenu satisfaction de la part de la direction et a suspendu le préavis de grève en cours. Les mouvements ont conduit à l’annulation d’une quinzaine d’escales de paquebots.

Euronav : course contre la montre pour monter au capital

17,48 versus 12,01 %. Les deux principaux actionnaires viennent encore de monter leur participation respective. L’homme d’affaires norvégien John Fredriksen et l’armateur anversois Alexander Saverys poursuivent à marche avancée leur confrontation pour gagner toujours plus de parts du capital d’Euronav à deux semaines d’une assemblée générale décisive. Les actionnaires doivent se prononcer sur le projet de fusion avec Fontline qui donnera naissance à un leader mondial dans le transport de pétroliers.

La Grèce a inauguré un nouveau terminal de GNL

Athènes a inauguré le 3 mai un nouveau terminal flottant de gaz naturel liquéfié au large d’Alexandroupoli, près de la frontière gréco-turque. Le FRSU, d’une capacité annuelle de 5 milliards de m3, sera pleinement opérationnel d’ici à 2023. Il porte à 15 milliards de m3 la capacité du pays à regazéifier le GNL et doit couvrir les marchés du sud-est de l’Europe.

Les professionnels tirent les leçons des crises

Si la crise sanitaire s'est traduite par une dérégulation de la ligne régulière, les professionnels estiment s'être montrés réactifs et astucieux pour contourner les difficultés de la supply chain durant la pandémie. Certains témoignent toutefois d’une impression de crise permanente et de seuils de tolérance atteints dans l’acceptabilité du prix à payer.

Shell moins impacté dans ses résultats par le retrait russe

Le géant pétrolier anglo-néerlandais a déclaré un bénéfice net de 9,1 Md$ au premier trimestre. Le résultat pâtit cependant d'une charge après impôts de 3,9 Md$ liée au retrait progressif des activités de pétrole et gaz en Russie.

Pages