La trentaine de palettes a pris la route vers Morlaix où seront transformés et torréfiés cacao et café. ©GLB

Le voilier cargo de la société de chocolaterie et torréfaction de café Grain de Sail  est arrivé le 14 juillet au port de Brest aux termes de ses trois mois de navigation entre Saint-Malo et New-York. Il n'a consommé que 60 litres de carburant lors de ses manœuvres portuaires.

Mis à l’eau en novembre 2020, Grain de Sail a effectué sa deuxième traversée de l’Atlantique. Parti le 16 avril de Saint-Malo, son port d’attache, le voilier cargo de 24 m, le premier a débarqué à Brest le 14 juillet, jour de Fête nationale, où il a été accueilli par Mériadec Le Mouillour, le président de la SPBB (Société Portuaire Brest Bretagne) et Jean-Christophe Hattenville, le directeur commercial de la CCI. 

C’est la deuxième traversée pour le navire, qui avait effectué une première rotation entre novembre 2020 et février 2021, avec escale à New York où il avait livré 8 000 cols de vin français avant de poursuivre sa route vers la République dominicaine pour y embarquer 36 t de cacao bio et près de 1 000 kg de café vert bio.

Fabricants des plaquettes de chocolat et de café de la marque bio Grain de Sail à Morlaix en Bretagne, les deux Bretons Olivier et Jacques Barreau n’ont pas l'intention d'en rester là. Un second navire de 50 m et d'une capacité d'emport de 350 t doit être construit l'an prochain pour une mise à l'eau en 2023.

Au cours de ses trois mois de navigation, le voilier n'a consommé que 60 litres de carburant lors des manœuvres portuaires. Le prochain départ du Grain de Sail se fera en octobre prochain.

Gérard Le Brigand