Le premier navire de maintenance de champs éoliens en mer de Louis Dreyfus Armateurs a été mis à l'eau en Turquie le 6 octobre depuis le chantier turc Cemre. Il sera exploité pour le danois Ørsted et assurera l'entretien de 231 éoliennes de différents parcs.

Le Wind of change, le premier navire de maintenance de champs éoliens en mer de Louis Dreyfus Armateurs a été mis à l'eau en Turquie le 6 octobre depuis le chantier turc Cemre, où le navire est désormais entré dans sa phase finale de construction. La livraison du navire long de 83 m et au tirant d'eau de 5 m est prévue pour début 2019. Il sera exploité pour le danois Ørsted sur les champs éoliens de Borkum Riffgrund 1&2, parc éolien offshore de 450 MW (mis en service en 2019) et Gode Wind 1&2 (parcs éoliens comptant 97 éoliennes Siemens d’une capacité totale de 582 MW, livrés en 2017), au large de l’Allemagne et permettra l’entretien des 231 éoliennes de ces différents parcs.

 L'énergéticien a passé commande en avril dernier d’un second navire à livrer en 2021 dédié cette fois aux champs Hornsea Two au large des côtes anglaises. 

La rédaction

Photo © Louis Dreyfus Armateurs / Cemre Shipyard