Indispensable pour la course au large en voile sportive, le routage météo est beaucoup moins utilisé pour les navires marchands, sauf pour des navigations particulières ou du fret fragile. Il prend désormais un véritable intérêt pour les navires à voile ou hybrides, en optimisant une route qui leur permet d'économiser un maximum de carburant. Entretien avec le spécialiste du routage de la société nantaise D-ICE Engineering.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous