Les files d'attente des porte-conteneurs au large des grands hubs mondiaux continuent de s'allonger. Tous navires confondus, ils sont près de 150 à l'ancre ou au mouillage dans la baie de San Pedro sur la côte ouest-américaine et aux abords de Ningbo où le typhon Chanthu a contraint l'autorité portuaire à suspendre les opérations. 

Le port de Ningbo, qui avait dû suspendre ses opérations en août à la suite de la détection d’un cas positif parmi les employés portuaires, n’avait pas besoin de cela. Le typhon Chanthu, qui a frappé le sud de la Chine, Taïwan et les Philippines, a perturbé la navigation et mis à l’arrêt certains terminaux de vrac et de conteneurs.

Les procédures d'urgence ont été levées en milieu de semaine dernière et les activités ont repris progressivement mais partiellement à Shanghai, Zhoushan et à Ningbo, ont indiqué les administrations locales chargées de la sécurité maritime.

En conséquence, 50 porte-conteneurs attendent au large de Ningbo et de Zhoushan. À l'extérieur du port de Shanghai, 27 porte-conteneurs font également la queue.

65 porte-conteneurs au large de Los Angeles

Selon le Marine Exchange of Southern California, 65 porte-conteneurs étaient en attente dans la baie de San Pedro en fin de semaine dernière. Parmi eux, 23 ont été contraints de dériver parce que les mouillages étaient complets.

Plus le nombre de navires en attente au large est élevé, plus la file d'attente est importante et plus il faut de temps à un navire pour obtenir un poste d'amarrage. Jeudi dernier, le temps d'attente moyen pour atteindre un poste d'amarrage à Los Angeles a atteint le niveau record de 8,7 jours.

VesselsValue estime à 141 le nombre de navires agglutinés devant des ports en Chine et aux États-Unis, soit 54 de plus que la semaine précédente.

La rédaction