L’ex-président du Comité marseillais des armateurs français Alain Mistre succède à Jean-Claude Sarremejeanne pour un premier mandat de deux ans à la tête de l'Union maritime et fluviale de Marseille-Fos. 

Après avoir occupé pendant quatre ans la présidence du Comité marseillais des armateurs français (CMAF), l’une des 13 associations professionnelles fédérées par l’UMF, au cours de deux mandats successifs (4 ans), Alain Mistre a été élu à la tête de l'Union maritime et fluviale de Marseille-Fos (UMF) à l’issue de la dernière assemblée générale qui s’est tenue le 9 juin.

Le directeur d’exploitation portuaire et directeur QHSSE de la compagnie Corsica Linea succède à Jean-Claude Sarremejeanne pour un premier mandat allant jusqu'en 2023. Ce dernier, dont le mandat avait été initié en 2019, avait lui même succédé au pilote Jean-Philippe Salducci.

Officier de la marine marchande, Alain Mistre, particulièrement sensibilisé à l’impact environnemental de son secteur de par sa fonction, se donne pour ambition d’accélérer sur les problématiques de transition écologique de la place portuaire et souhaite par ailleurs mettre l’accent sur l’emploi et la formation aux métiers du maritime.

La rédaction