Un très grand navire de transport de brut a évité de justesse une nouvelle attaque de drone sur un terminal pétrolier au Yémen. 

Le VLCC Pratika, récemment acquis par la société hongkongaise Gigantic Ozone Energy et battant pavillon panaméen, a été attaqué par les Houthis alors qu'il prenait une cargaison de pétrole au terminal pétrolier d'al-Dhabba, dans la province de Hadhramaut, région du sud de la péninsule arabique, ouverte sur le golfe d'Aden. Le drone ayant loupé sa cible, le navire a pu quitter la zone et n’a signalé aucun dommage.

L'agence maritime britannique a déclaré qu'un autre drone a encerclé un navire dans le golfe d'Oman le 18 novembre, trois jours après qu'un drone de fabrication iranienne a frappé un pétrolier de l'Eastern Pacific dans la région. La recrudescence des événements dans certaines zones sensibles du Moyen-Orient et les attaques d’un genre nouveau inquiètent de plus en plus les opérateurs de navires qui n’ont pas nécessairement d’alternatives.

La rédaction

Photo : Montage effectué par Fleetmoon