Nouvelle étape dans son programme d’investissement à Southampton. Le parc de 47 000 m2 de l’opérateur émirati va accroître de 25 % ses capacités de stockage sur le port britannique. DP World envisage cette année des travaux pour un montant de 47 M€ dans le port britannique, propriété de Associated British Ports.

DP World, qui exploite deux terminaux à conteneurs au Royaume-Uni – Southampton et London Gateway –, dispose désormais d’espaces agrandis pour les conteneurs vides. D'un coût de 3,5 M€, le nouveau parc de 47 000 m2 va accroître de 25 % ses capacités de stockage sur le port britannique. 

L’opérateur émirati prévoit un ensemble d’aménagements totalisant 47 M€ d’investissements cette année. Les travaux ont déjà permis de mener une campagne de dragage, d’agrandir ses postes d'amarrage et de renforcer ses capacités de manutention.

DP World a traité 58,4 MEVP dans l'ensemble de ses terminaux cours des neuf premiers mois de l’année (+ 11,9 %) dont 19,8 MEVP sur le troisième trimestre (+ 8,1 % sur une base annuelle et + 7,9 % à périmètre constant).

En concurrence avec Hutchison Ports au Royaume-Uni

La croissance des volumes du troisième trimestre a été principalement tirée par l'Asie-Pacifique, l'Inde, le Moyen-Orient et l'Afrique avec une forte performance de Qingdao (Chine), Mumbai (Inde) et Sokhna (Egypte). Jebel Ali, le terminal émirati, a traité 3,4 MEVP au 3e trimestre 2021, soit une hausse de 0,6 % en glissement annuel. Il avait bien souffert ces dernières années.

Le principal concurrent de DP World au Royaume-Uni est le hongkongais Hutchison Ports qui exploite le plus grand terminal à conteneurs du pays, à Felixstowe. 

La rédaction