Le constructeur chinois Dalian Shipbuilding Industry Co a donné le coup d’envoi sur son site de Dalian à la construction de deux grands navires de transport de CO2 liquéfié de 7 500 m3 pour le norvégien Northern Lights dans le cadre d’un projet de capture et de stockage du carbone.

La découpe de la première tole a été consacrée le 21 novembre par DSIC, à qui Northern Lights a confié en octobre 2021 la construction des « plus grands navires de transport de CO2 au monde ». Longs de 130 m et larges de 21 m, propulsés au GNL en motorisation principale avec un système de propulsion éolienne en complément, les deux unités d’une capacité de 7 500 m3 seront livrées en 2024.

Une fois opérationnels, les navires achemineront le CO2 liquéfié capté sur les sites industriels vers les installations de réception de Northern Lights à Øygarden, en Norvège. De là, le CO2 sera transporté dans un pipeline jusqu'à un réservoir pour un stockage permanent et sécurisé à 2 600 m de profondeur. 

Premiers navires du genre

Les travaux sur le futur site de stockage de Northern Lights sont en cours et permettront à la joint-venture, détenue à parts égales par Equinor, Shell et TotalEnergies, de proposer un service complet, de transport et de stockage, aux principaux sites industriels émetteurs de CO2 en Europe.

« Ces navires, les premiers du genre, ouvriront la voie à l'établissement d'une nouvelle norme pour le transport maritime de CO2 », a souligné pour l’occasion Gai Yong, chef de projet chez DSIC, illustant la montée en gamme des chantiers navals chinois. Classés par DNV, ils seront immatriculés en Norvège et exploités sous pavillon norvégien.

La rédaction

Photo : Lors de la cérémonie de la découpe de la première tole ©DSIC