Engagé dans une bataille d'actionnariat avec le magnat du transport maritime John Fredriksen pour le contrôle d'Euronav, la famille Saverys a acquis de nouvelles actions qui lui confèrent 21,6 % du capital de l'armateur belge de tankers. Actuellement principal actionnaire, le groupe maritime CMB cherche toujours à annuler la fusion prévue entre Euronav et son concurrent Frontline, au capital duquel se trouve aussi John Fredriksen. L'opération ferait de l'ensemble un titan dans le transport maritime pétrolier.