L'un des plus grands armateurs de vraquiers a annoncé la vente de deux navires de construction ancienne et la commande de quatre kamsarmax. La société avait passé une commande pour trois nouveaux navires il y a un mois.

La compagnie, cotée en bourse et détenue par John Fredriksen, étoffe ses capacités avec quatre nouveaux contrats pour des kamsarmax de 85 000 tpl confiés à des chantiers chinois, dont la livraison est prévue pour le second semestre 2023, indique un communiqué de presse. 

Golden Ocean ne mentionne pas le nom du constructeur mais souligne qu’ils’agit du même que pour ses trois précédentes commandes en septembre.

Deux navires vendus pour 37,2 M$

« Les navires seront prêts pour une double motorisation, ce qui donne à la compagnie la flexibilité nécessaire pour évaluer les alternatives au fur et à mesure que la visibilité des futures réglementations et technologies liées aux émissions s'améliorera », explique le PDG Ulrik Andersen.

L'opérateur de vrac sec a par ailleurs vendu deux panamax – Golden Opportunity et Golden Endurer –, pour un total de 37,2 M$, soit un gain attendu d'environ 4,9 M$ au troisième et 5 M$ au quatrième trimestre ainsi qu’un produit net en espèces de 22,2 M$ au quatrième trimestre. Il financera près de la moitié des capitaux propres estimés nécessaires pour les commandes.

La rédaction

Photo : Le Golden Opportunity est un des deux navires que Golden Ocean a vendus. ©DR