La société norvégienne exploitant des unités flottantes de stockage et de regazéification (FSRU) a acquis une participation minoritaire dans Gen2 Energy afin de développer la logistique maritime de l'hydrogène vert.

Höegh LNG se lance dans le transport maritime à l'hydrogène vert avec Gen2. Grâce à cet investissement, la société norvégienne exploitant des unités flottantes de stockage et de regazéification (FSRU) entend contribuer au développement de l'infrastructure d'hydrogène vert à partir de la Norvège. Les deux entreprises travailleront également sur un système de propulsion à hydrogène potentiellement vert pour les navires.

Cette collaboration doit permettre de prendre « une position de premier plan dans un marché qui n'existe pas encore à grande échelle », souligne le communiqué. Les deux parties soutiennent que l'hydrogène vert peut être produit à faible coût mais l’éloignement des sites de production rendrait le transport par voie terrestre coûteux. En le transportant par voie maritime, Höegh LNG et Gen2 estiment pouvoir agir sur ce poste de coûts tout en traitant les émissions de CO2.

Le premier apportera son expérience dans le transport et l'importation de GNL et dans la mise en place d'infrastructures énergétiques ; le second, son savoir-faire dans la production et la manipulation dans des conditions sécures de l'hydrogène vert.

La rédaction