L’homme d’affaires norvégien, qui détient des intérêts dans plusieurs segments du transport maritime, possède désormais plus de 75 % du spécialiste du transport de gaz de pétrole liquéfié. Il vient de prendre 5,5 % du capital d’Euronav.

Le magnat, à la double nationalité (chypriote et norvégien) est très actif. John Fredriksen, qui possède déjà 40 % de Frontline, détient désormais plus de 75 % du capital du transporteur de GPL Avance Gas (18 navires). Il le fait par l'intermédiaire de sa société privée Hemen Holding et du transporteur de pétrole brut Frontline. Hemen Holding avait fait connaître, il y a quelques mois, son intention de faire une offre pour toutes les actions et de reprendre ainsi entièrement le spécialiste du transporteur de gaz.

L'offre de Hemen a été acceptée pour les actions correspondant à 33,65 % d'Avance Gas. La société de John Fredriksen a également repris 6,9 millions d'actions sur le marché libre, ce qui porte sa participation à 75,37 %, selon une annonce de la bourse.

Propriétaire majoritaire d’Euronav

L’exploitant de tankers Frontline, également contrôlé par Fredriksen, possède 442 384 actions d'Avance Gas. Au total, les deux entités contrôlent à eux deux 75,94 % de l’entreprise norvégienne.

Il y a quelques jours, Fredriksen a acquis des parts dans Euronav par le biais de CK Limited. Il est désormais le propriétaire majoritaire de l’armateur belge de pétroliers, avec 5,5 % des droits de vote.

La rédaction

Photo : Avance Gas ©DR