Les chantiers sud-coréens ont raflé 94 % des commandes mondiales de méthaniers au cours du premier semestre. Ils sont réputés pour maîtriser la technologie de ces navires hautement sophistiqués. 

Selon Clarkson Research, spécialiste des données sur la construction navale, des commandes pour un total de 1,53 millions de tonnes brutes compensées (Tbc) de méthaniers ont été passées au niveau mondial au cours des six premiers mois de l’année. Une augmentation de 320 % par rapport à la même période de l'année dernière (363 629 Tbc).

Perte de parts de marché

94 % des contrats (1,43 millions de Tbc) ont échu aux chantiers sud-coréens, connus pour leur expertise technologique inégalée dans ces navires qui doivent maintenir une température ultra-basse de moins 163 °C, tout en minimisant les pertes dues à la gazéification.

Selon Clarkson, les commandes devraient encore augmenter au cours du second semestre. Si la Corée du sud domine le marché mondial des navires transportant du GNL, le pays a néanmoins perdu des parts de marché ces dernières années. Elles s'élevaient à 98 % en 2018 et se maintient à 94 % depuis, excepté en 2020 avec 72 %, mais qui ne peut pas servir de référence.

La rédaction

Sur le même sujet