À la fin du mois d'avril, le premier registre mondial d’immatriculation de navires comptait 8 652 unités pour 236,5 millions de tonnes brutes selon les données d'IHS Markit.

Le pavillon panaméen a gagné 104 navires au cours des quatre premiers mois de cette année totalisant 3,2 millions de tonnes brutes. À la fin du mois d'avril 2021, le premier registre mondial d’immatriculation des navires – avec plus de 16 % de la flotte maritime mondiale en termes de tonnage (selon Clarksons Research dont les données diffèrent d’IHS Markit) – comptait 8 652 navires pour 236,5 millions de tonnes brutes, soit une augmentation de 1,6 % du nombre d’unités et de 2,58 % du tonnage par rapport à décembre 2020.

Le Panama forme, avec le Liberia et les îles Marshall, les trois premiers pavillons mondiaux en termes de capacité de transport et de valeur de la flotte immatriculée. Au 1er janvier 2020, le trio représentait déjà 42 % de la capacité de transport et 33,6 % de la valeur de la flotte. 

Panama, Libéria, Îles Marshall : des positions renforcées en 202

 104 navires de plus
 
Au cours des quatre premiers mois de cette année, le drapeau tricolore a gagné 104 navires nouvellement construits, représentant 3,2 millions de tonnes brutes. Selon les propres données du registre tirées des résultats de 218 inspections de l'État du port, sa flotte présenterait un taux de conformité de 96,6 % à l’issue des trois premiers mois de l’année.

La rédaction