Dans un communiqué de presse envoyé à l'agence Saba, le groupe armé Houthis menace de blocage le détroit de Bab el Mandeb si la coalition menée par l'Arabie Saoudite ne décide pas l'ouverture du port d'Hodeidah. "Si les agresseurs n'ouvrent pas le port d'Hodeidah et si la solution politique se retrouve face à un mur, il y a des choix qui seront pris comme bloquer la navigation internaitonale en mer Rouge", a déclaré le chef politique du mouvement Houthi, Saleh al-Samad. Le 21 décembre, l'Arabie Saoudite a décidé d'ouvrir le port d'Hodeidah pour une période de 30 jours afin d'acheminer l'aide alimentaire au Yemen.

Sur le même sujet