Avenir LNG a pris livraison d’un troisième souteur, qui opérera en Italie depuis la Sardaigne. Edison a baptisé un petit méthanier qui s’inscrit dans le cadre de la mise en service d’un nouveau terminal GNL à Ravenne.

La Méditerranée compte deux nouveaux entrants dans le GNL. Avenir LNG a récemment pris livraison d’un nouveau souteur, l'Avenir Aspiration, qui opérera depuis le terminal Higas en Sardaigne, tandis que l’énergéticien européen Edison a baptisé un petit méthanier, construit pour approvisionner un terminal adriatique. 

L’Avenir Aspiration, d’une capacité de 7 500 m3, est le troisième avitailleur d’Avenir LNG et le premier de quatre navires à être livrés par Nantong CIMC Sinopacific Offshore & Engineering, les deux précédents ont été construits chez Keppel Singmarine. Il opérera en ship-to-ship sur toute la zone méditerranéenne. 

Nouveau terminal GNL à Ravenne

Le Ravenna Knutsen, fruit de la collaboration entre Edison et Knutsen OAS Shipping, vient en support du nouveau terminal GNL dans le port de Ravenne, au nord-est de l'Italie. D'une capacité de 30 000 m3 répartis dans trois réservoirs, le méthanier de 179 m de long et à la double carburation (GNL/MDO) a été construit par le sud-coréen HHI sur son chantier de Mipo et avait été livré en février dernier.

Le navire est exploité par Knutsen dans le cadre d'un affrètement de 12 ans. En septembre, le Ravenna Knutsen a effectué son premier déchargement de GNL au dépôt côtier de Ravenne après avoir chargé à l'usine Enagás de Barcelone, en Espagne.

La rédaction

Photo : L’Avenir Aspiration de ©Avenir LNG