Le groupe portuaire turc a signé un protocole d'accord avec Ibis Tek pour exploiter le port de Takoradi au Ghana à partir d'avril. Les deux partenaires envisagent de porter la capacité du terminal à 2,25 MEVP.

Yilport et Ibis Tek s’associent au sein d’une entreprise commune (70/30 %) sous le nom de Yilport Takoradi Port Management Company en vue d’exploiter l’actuel terminal à conteneurs de Takoradi au Ghana. Le deuxième port à conteneurs du Ghana, derrière Tema, sera agrandi en trois phases afin d'atteindre une capacité nominale annuelle de 2,25 MEVP.

Des travaux de dragage doivent porter le tirant d'eau des postes d'amarrage entre 14 et 16,50 m alors que les plus grands navires actuellement traités ne dépassent guère 3 500 EVP, ceux qui sont déployés sur la rotation Méditerranée (Valence, Algésiras et Tanger Med) - Afrique de l'Ouest (Lomé, Lagos, Cotonou, Bata, Malabo, Kribi et Takoradi), exploités conjointement par CMA CGM (EURAF4) et Marguisa (MAS). 

La nouvelle coentreprise aménagera également le terminal pour du fret polyvalent.

700 M$ investis

Le nouveau terminal en eaux profondes desservira le bassin de consommation du Ghana mais aussi les pays enclavés du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

Le groupe turc (par ailleurs actionnaire de CMA CGM) prévoit d'y investir plus de 700 M$. Un investissement qui fait date et marque l'entrée de la société dans le secteur portuaire africain, 23e terminal maritime du portefeuille de Yilport Holding.

Au Ghana, Le premier port à conteneurs Tema est exploité par Ports and Harbours Authority (GHPA), APM Terminals et (ex-)Bolloré/Til-MSC.

A.D.

Photo : ©BestnewsGH.com