La redevance, présentée le 25 octobre, était censée entrer en vigueur le 1er novembre. Elle a déjà été reportée à deux reprises. Les deux ports américains ont enregistré une baisse de 33 % des conteneurs en souffrance sur les quais, justifient-ils.

Elle devait entrer en vigueur le 22 novembre 2021, après avoir été reportée à plusieurs reprises, mais au vu des « progrès continus » observés dans les terminaux, elle ne sera pas examinée avant le 29 novembre, indiquent dans un communiqué de presse commun les deux ports de la baie de San Pedro. L’annonce a été faite à l’issue d’une réunion entre les représentants des ports de Los Angeles et de Long Beach, John D. Porcari, désigné par Joe Biden pour remédier aux problèmes d’encombrement des terminaux portuaires et autres perturbations maritimes, et les chargeurs.

Depuis l'annonce de la Container Dwell Fee le 25 octobre, les deux ports jumeaux ont enregistré une baisse de 33 % des marchandises en souffrance, font valoir les directeurs généraux des deux ports, qui se donnent une nouvelle semaine pour suivre les données.

À compter du 1er novembre, il avait été prévu que les ports de la côte ouest-américaine facturent, de façon graduelle, 100 $ pour chaque conteneur par jour dans deux catégories. Pour ceux qui doivent être transportés par la route, les compagnies devraient payer à partir du neuvième jour et pour ceux évacués par le rail, à partir de trois jours. Le montant initial de 100 $ par conteneur et par jour devait ensuite croître par tranches de 100 $ pour chaque jour suivant (c'est-à-dire 200 $ pour le deuxième jour, 300 $ pour le troisième et ainsi de suite)

Paralysie portuaire : les États-Unis alignent les dollars
 

Frais réinvestis dans l’efficacité portuaire

Avant le début de l’immense vague d'importations induite par la pandémie, à la mi-2020, les conteneurs destinés à l’hinterland ne stationnaient pas sur les quais plus de quatre jours et les boîtes appelées à être chargées sur les trains, pas plus de deux jours. Le 12 novembre, il n’y avait plus que 40 700 boîtes jonchant les quais depuis plus de neuf jours dans les deux ports alors qu’ils étaient au nombre de 59 800 le 9 novembre.

Il était prévu que tous les frais perçus soient réinvestis dans des programmes destinés à améliorer la productivité portuaire et logistique et à remédier aux effets de la congestion.

La rédaction

Photo : ©Long Beach