Le président du directoire du Grand Port maritime de Dunkerque succède à Bruno Fontaine à la présidence de Norlink Ports, fédération des ports maritimes et fluviaux de la région Hauts-de-France.

Le conseil d’administration de Norlink Ports, qui s’est tenu le 28 novembre, a placé à sa tête Maurice Georges. Directeur général du port de Dunkerque depuis juin 2021, il prend la suite de Bruno Fontaines à la présidence de l’association qui regroupe une vingtaine de ports de la région Hauts-de-France. Patron des ports de l’Escaut (Valenciennes), Bruno Fontaine, par ailleurs à la tête du Groupe Hainaut Immobilier et de la CCI du Grand Hainaut, présidait Norlink Port depuis cinq ans.

Créé en 2016, Norlink Ports rassemble à l’origine les ports maritimes et fluviaux de la région, qu’ils soient des ports d’État comme celui de Dunkerque, des ports régionaux comme Boulogne-Calais, ou des ports concédés à des CCI comme les sont la plupart des ports fluviaux des Hauts-de-France. Cette association a donc pour adhérents à la fois des collectivités territoriales, des CCI et des exploitants portuaires, mais aussi des organismes comme VNF et la SNCF. L’objectif est à la fois de faire la promotion des infrastructures portuaires et de l’offre logistique des Hauts-de-France, de défendre les intérêts des acteurs portuaires, notamment auprès de l’État, et de pousser au report modal.

L’association travaille avec d’autres acteurs régionaux dont les buts sont similaires : 2A2F pour le ferroviaire, le Consortium fluvial, ainsi que l’Association des ports de plaisance. En 2019, ces acteurs, renommés respectivement Norlink Ferroviaire, Norlink Fluvial et Norlink Plaisance, se sont regroupés au sein de la Fédération Norlink.

E.B.

Photo : ©Dunkerque-Port