Insatiable MSC. Le leader mondial dans le transport de conteneurs, qui a 111 navires en commande, a confié au chantier chinois Jiangsu New Times Shipbuilding dix unités de 8 100 EVP et dix autres de 11 400 EVP. Tous bicarburants avec le GNL.

Propulsé au début de l'année au premier rang mondial du transport maritime de conteneurs devant Maersk, MSC a franchi un autre cap début juin, selon le courtier Braemar ACM, en dépassant les 200 navires acquis sur le marché de l’occasion en moins de 22 mois. Les 207 navires (avec les toutes dernières opérations) représentent aujourd’hui une capacité totale d'environ 785 000 EVP.

La compagnie suisse ne semble pas encore avoir fait le plein. D’après les dernières données d'Alphaliner, la compagnie italo-suisse s'est mise d'accord avec le chantier chinois Jiangsu New Times Shipbuilding pour la construction de dix unités de 8 100 EVP et de dix autres de 11 400 EVP. Tous les navires devraient bénéficier d’une double motorisation, avec le GNL, tandis que les livraisons sont programmées en 2024-2025.

« Il est difficile à ce stade de savoir si ces commandes se superposent ou s'ajoutent à des commandes antérieures de MSC passées au même chantier pour quatorze navires de 7 000 EVP à double carburant GNL », prévient le spécialiste de la ligne régulière. 

MSC dispose à, ce jour le carnet de commandes le plus étoffé avec l’équivalent de 1,45 MEVP. Sa flotte comprend 671 navires, dont 60 % en affrètement, soit une capacité de 4,4 MEVP avec 17,2 % de parts de marché mondial.

A.D.