MSC déploie un navire de 13 000 EVP sur un de ses services entre l'Europe et la côte est américaine. Un record de cette taille sur cette rotation pour répondre à une forte demande que ne parviennent plus à absorber les trois boucles hebdomadaires de 2M.

D’après Alphaliner, MSC serait devenu le premier transporteur à déployer un néo panamax – en l’occurrence le MSC Cristina (13 012 EVP) – sur le trafic transatlantique. La rotation de l’alliance 2M (Maersk et MSC) exploite d’ordinaire cinq navires de 6 541 à 8 827 EVP. Le porte-conteneurs déployé sur le service commercialisé sous NEU ATL2, effectue la rotation entre Bremerhaven, Anvers, Le Havre, Baltimore, Norfolk, Savannah, Newark (New York), Bremerhaven.

Effervescence dans les investissements de la côte Est américaine

Transatlantique pris de fièvre à son tour

Pour faire face à la forte demande pour laquelle les trois services hebdomadaires Europe du Nord - États-Unis de 2M ne suffisent plus, le MSC Cristina intervient en tant qu’extra-loader. Le transatlantique qui avait jusqu’à présent échappé à la flambée des taux de fret ayant contaminé les autres lignes Est-Ouest, est gagné à son tour par la fièvre. 

Confronté à une situation de surréservation, Hapag-Lloyd a annoncé, au début du mois d'avril, la suspension de ses réservations pendant deux semaines début avril. La mesure temporaire concernait huit navires entre Europe du Nord et la côte est américaine ainsi que le Golfe du Mexique.

Le CMA CGM Brazil établit un record de taille sur la côte est américaine

Record de taille détenu par le CMA CGM Brazil

La situation est exceptionnelle mais le record de taille pour les ports est-américains est détenu par l’armateur français CMA CGM qui a animé la côte est des États-Unis en septembre 2020. Avec une capacité de 15 072 EVP, le CMA CGM Brazil qui passerait inaperçu à Rotterdam ou à Shanghai, a effectué l’escale la plus importante en taille qu’Halifax ait jamais connue. Le porte-conteneurs a reçu un accueil tout aussi royal dans les ports de New York et du New Jersey qui, depuis l’approfondissement achevé en 2016, disposent d’un tirant d’eau de 15 m. 

A.D.

Photo : ©DR

Sur le même sujet