Six mois après la réalisation de ses premiers postes d’amarrage, le nouveau terminal à conteneurs 4 du port chinois de Guangzhou-Nansha a commencé ses escales d'essai.

Il sera le premier terminal à conteneurs entièrement automatisé du port de Nansha, dans le delta de la rivière des Perles, rappelle Alphaliner dans l’une de ses dernières revues hebdomadaires. Et le linéaire de quai de 1 400 m est équipé de quatre grues navire-terre semi-automatiques et remotorisées sur le quai, tandis que des AGV autonomes sont utilisés pour faire la navette des conteneurs entre le quai et le chantier.

La toute première escale de conteneurs remonte à mars lorsque le navire fluviomaritime Li Zhou Jie Hai, battant pavillon chinois, a accosté. À cette occasion, l’ensemble des équipements automatisés et dits « intelligents » ont été mis en service, manipulant près de 700 EVP en charge et environ 800 EVP de vides.

Dans la constellation de Guangzhou

Dans un premier temps, le terminal a dissocié les activités de déchargement des navires et de chargement des marchandises. Depuis, il teste en simultanée les deux opérations. Depuis l'escale du Li Zhou Jie Hai, le terminal a reçu la visite de navires de compagnies chinoises d’une taille allant jusqu'à 1 700 EVP. Le terminal devrait être complètement opérationnel pour les autres navires durant le second semestre.

Situé à 65 km au sud de Guangzhou, Nansha fait partie du grand port de Guangzhou (24,18 MEVP), cinquième plus grand port à conteneurs du monde après Shanghai, Singapour, Ningbo-Zhoushan et Shenzhen.

La rédaction