Le dernier-né de Ponant, un navire d'exploration polaire hybride électrique alimenté au GNL, a débuté ses essais en mer. Il ne devrait pas tarder à rejoindre la flotte de la compagnie de croisière française qui va reprendre ses croisières en juin prochain.

À en juger par un message diffusé sur les réseaux sociaux, la livraison du Commandant Charcot, dernier né de la compagnie de croisières de luxe Ponant, est imminente. Le navire d’exploration polaire a entamé ses essais en mer. Au cours de cette phase doivent être testées toutes les conditions de navigation. La construction du navire avait démarré en 2018 sur le chantier de Vard à Tulcea en Roumanie. Il avait reçu à Nantes-Saint-Nazaire ses pods avant de regagner le chantier norvégien à Søviknes pour l'équipement final, en juillet 2020. Le navire est doté de deux réservoirs à membranes Mark III de GTT pour une capacité totale de 4 500 m3 de GNL. Il devrait effectuer, dès le 24 juillet, sa première expédition au pôle Nord. 

Le Commandant Charcot qui naviguera comme l’ensemble de la flotte sous pavillon français, est le dernier que la compagnie de croisière a en commande. À réception, Ponant disposera d’une flotte de treize navires dont les Bougainville, le Laperouse, le Champlain, le Dumont d’Urville, le Bellot et Jacques Cartier, de la classe Explorer composée de yachts d’expédition de 131 m de long pour 18 m de large avec 92 cabines dotées de balcons. Le dernier de la classe avait été livré en mars 2020.  

Ponant reprend ses droits sur la mer

Vaccination obligatoire

Selon le média spécialisé dans le tourisme TourMag, la reprise des croisières au départ de France serait fixée au 30 juin. Ailleurs dans le monde, et notamment outre-Atlantique où l’économie de la croisière pèse, les paquebots pourraient être autorisés à reprendre la mer par les centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principales agences fédérales de santé publique du pays « s’ils certifient que 98 % des membres de leur équipage et 85 % des passagers sont vaccinés » selon l’AFP.

Ponant a d’ores et déjà annoncé qu’il imposerait la vaccination pour les passagers de plus de seize ans (certains pays l’imposeront quoi qu’il en soit). Ils devront également présenter un test PCR négatif réalisé au maximum 72 heures avant d’embarquer. « Ce protocole sanitaire renforcé repose sur la délimitation à bord des navires d’une zone anti-Covid, une bulle sanitaire étanche basée sur un principe de double protection. Les mesures de filtrage et de décontamination à l’embarquement, garantissant que les personnes à bord ne sont pas atteintes du virus, sont doublées des protocoles sanitaires et des mesures barrières en vigueur tout au long de la croisière », indique un communiqué de la compagnie.

Ponant : le Jacques Cartier de retour à Marseille, croisières suspendues

Protocoles sanitaires stricts

La société marseillaise a été l’une des premières au monde à « reprendre la route » à l’issue du premier confinement en juillet dernier. Certes, sur des croisières courtes au départ de la France, de l’Islande et de la Polynésie française, en jauge réduite et déjà, avec un protocole ultra strict allant au-delà des normes exigées par les réglementations internationales. Depuis plusieurs années, elle est équipée de véritables hôpitaux embarqués avec des appareils de radiologie, de biologie ou de réanimation et dispose à bord d’une équipe médicale. Ses protocoles avaient été en outre certifiés par le label « Safeguard » de Bureau Veritas attestant que les normes sanitaires couvrent toutes les situations possibles.

Reprise mi-juin

Sur le plan commercial, les conditions générales de vente ont été toutefois moins assouplies que l’an dernier. Un acompte de 25 % (10 % il y a un an) est requis à la réservation et le solde est à régler à trente jours (contre sept jours) avant le départ. L’annulation de la croisière est possible sans frais et sans justificatif jusqu’à trente jours avant le départ (contre 72 h l’an dernier). Dans ce cas, un avoir de l’intégralité des sommes versées sera valable sur une nouvelle réservation dans les vingt-quatre mois suivant le départ initial. En cas de test Covid positif dans les trente jours précédant le départ, un remboursement intégral de toutes les sommes engagées sera effectué. C’est également le cas si la croisière ne peut être opérée, conformément au droit européen du passager.

Les croisières Ponant devraient reprendre le 16 juin au départ de l’Islande et le 25 juin au départ de Venise. La France sera opérée au départ de Saint-Malo dès le 2 juillet et dès la mi-août vers la Corse au départ de Marseille et de Nice.

A.D.

Photo : Le Commandant Charcot à Nantes en juillet 2020 pour y recevoir ses pods.


 

 

 

Sur le même sujet