L’Ellen, un e-ferry construit pour démontrer le potentiel de la propulsion électrique, a établi un record de distance pour le plus long voyage assuré sur une seule charge de batterie.  

« L'Ellen est un excellent exemple de l'avenir du transport électrique. Il est plus propre, plus vert et plus efficace que ses concurrents à combustible fossile. L'électrification du transport maritime est un moyen évident de réduire les émissions de gaz à effet de serre ». C’est le message porté par Danfoss Editron, qui a fourni les chaînes cinématiques et les moteurs de propulsion électriques, à l’occasion d’un voyage spécial opéré par le ferry pour être exposé à la 7e conférence mondiale annuelle sur l'efficacité énergétique soutenue par l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Le ferry, qui navigue normalement sur une route longue de 40 km dans les îles du sud du Danemark, s'est rendue à Sønderborg, au Danemark, où se réunissaient des dirigeants de l'industrie, du gouvernement et du monde des affaires. Au retour de la conférence, il a parcouru 92 km avec une seule charge de batterie.

Coût inférieur de 24 % à un moteur diesel

Le navire, construit en tant que prototype dans le cadre d'un programme européen, est équipé d'une batterie de 4,3 MWh et présente, selon Danfoss, un rendement énergétique de 87 %, utilisant la moitié de l'énergie normale nécessaire au fonctionnement d'un ferry standard. Danfoss soutient en outre qu'il fonctionne à un coût inférieur de 24 % à celui d'un moteur diesel.

Long de 59 m, exploité par un équipage de trois personnes, l’Ellen navigue à une vitesse d'environ 12 nœuds et peut transporter jusqu'à 200 passagers ainsi qu'environ 30 voitures ou trois camions. Au cours de ses 10 premiers mois de service, le navire lancé en 2019 a déjà effectué environ 1 000 allers-retours. L'entreprise estime qu’en Europe 900 navires pourraient être remplacés par des e-ferry tels que l'Ellen.

La rédaction

Photo : Danfoss