Le spécialiste belge du transport frigorifique, parmi les plus grands opérateurs mondiaux de conventionnels, poursuit la transformation de sa flotte vers les porte-conteneurs.

D’après le dernier rapport hebdomadaire de Clarkson Research Services, Seatrade, parmi les plus grands opérateurs mondiaux de navires frigorifiques conventionnels, a signé avec Huanghai Shipbuilding pour quatre porte-conteneurs de 1 800 EVP, dotés de grandes capacités frigorifiques équivalant à 13 000 palettes de marchandises. 

Les navires seront livrés entre le quatrième trimestre 2023 et le premier trimestre 2024. Aucun prix n'a été révélé mais chaque navire est estimé à 32 M$. L’analyste s’étonne que Seatrade ait obtenu des créneaux disponibles pour cet horizon alors que les chantiers navals croulent sous les commandes au moins jusqu’en 2024. Ce qui laisse à penser que ces navires pourraient être des reventes de constructions neuves. D’autant que les propriétaires non exploitants (NOO) Briese Schiffahrts (Allemagne) et Songa Box (Norvège), ont commandé au mêmechantier des navires similaires avec des dates de livraison identiques.

Les quatre navires devraient être déployés sur le réseau Fast, Direct and Dedicated (FDD) de Seatrade, services conçus pour couvrir des routes qui ne sont pas opérés par les principaux transporteurs de conteneurs.

La flotte de Seatrade compte 40 navires frigorifiques classiques ainsi que de cinq porte-conteneurs cellulaires de 2 259 EVP, livrés en 2016-2019 et actuellement affrétés par CMA CGM.

La rédaction