La major pétrolière a opéré dans la péninsule ibérique ses premières opérations d’avitaillement en GNL avec le Coral Methane. Shell avait sollicité une licence en 2019. Elle a été accordée par Gibraltar en janvier dernier.

Le Coral Methane, souteur d’une capacité de 7 500 maffrété par Shell auprès de l'armateur néerlandais Antony Veder, a fourni du GNL au Lomonosov Prospect, un aframax exploité par la compagnie maritime russe Sovcomflot. Le souteur a déjà réalisé quelques « premières » ces derniers mois. En juin, à Marseille, il a avitaillé le Costa Smeralda et en octobre, il était en Italie pour réaliser le premier avitaillement à La Spezia, du paquebot au GNL de la flotte de Costa.

Approbation obtenue en janvier

« C'est un pas de plus vers un Gibraltar plus vert », a exprimé le représentant du gouvernement Vijay Daryanani, qui veut y voir l’expression des principales forces du port, «  à savoir notre adaptabilité et notre réactivité aux tendances qui se développent dans l'industrie ».

Pour rappel, Shell y a construit en 2018 la première installation de GNL (5 000 m3) du territoire britannique en bordure du détroit de Gibraltar. La major anglo-néerlandaise avait sollicité une demande pour pouvoir souter du GNL en 2019. Gibraltar a donné son autorisation en janvier dernier.

La rédaction

Photo : ©Antony Veder