Le transporteur intra-asiatique, qui a trente-quatre navires en commande et a passé commande il y a quinze jours de quatre porte-conteneurs de 13 000 EVP, a annoncé quatre autres contrats de construction.

Peut-il encore s’agir de spéculations ? Alors que l’on prête l’intention au 11e armateur mondial de porte-conteneurs de vouloir s’offrir une place au sein du club des dix premiers mondiaux par la capacité, Wan Hai enchaîne depuis plusieurs semaines les commandes. La dernière en date remonte à mi-mai avec l’acquisition de quatre porte-conteneurs de 13 000 EVP pas encore construits et figurant dans le carnet de commandes de Capital Ship Management. C’est le constructeur sud-coréen Samsung Heavy Industries (SHI) qui a obtenu les contrats pour une livraison entre 2022 et 2023.

Cette fois, contre tout attente, la compagnie a révélé le 31 mai avoir signé pour quatre commandes supplémentaires de porte-conteneurs de 13 100 EVP qui seront également construits par SHI. Le transporteur a indiqué qu'il avait payé entre 118,5 et 125 M$ par unité.

34 navires en commande

Avec cette nouvelle annonce, Wan Hai a donc 34 navires en commande, totalisant une capacité supplémentaire de 224 898 EVP. Fait nouveau, d’ici 2023 la flotte de Wan Hai comptera donc 13 porte-conteneurs de 13 000 EVP (cinq commandés à Hyundai et huit à SHI). 

En supplément, il attend quatorze navires de 3 000 EVP confiés au constructeur japonais JMU et à livrer entre 2021 et 2023, neuf de plus de 2 000 EVP en construction chez Guangzhou Wenchong et attendus d’ici à 2022.

Le 11e transporteur mondial de conteneurs, avec 395 214 EVP (1,6 % de la capacité mondiale), a augmenté sa flotte de 25 % l’an dernier. Selon Alphaliner, il compte une flotte de 143 navires dont 80 en propriété.

A.D.

Photo : ©DR