Le nouveau terminal à conteneurs, dont le développement est annoncé depuis longtemps mais retardé à plusieurs reprises, est de nouveau sous les feux de l’actualité. Marsa Maroc, l’opérateur portuaire marocain à majorité publique, a signé un accord de joint-venture avec Eurogate International et Contship Italia, pour développer et exploiter le Container Terminal 3. Les deux sociétés contrôlées par le groupe allemand Eurogate sont de fait devenues parties prenantes dans le projet...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous