L’Union portuaire rouennaise (UPR), qui représente 130 entreprises de la manutention, est entrée au capital de la spécialiste havraise des systèmes d’informations portuaires (Port Community System), jusque-là détenue exclusivement par la communauté portuaire havraise à l’origine de Soget dans les années 80. Ce rapprochement a été officialisé cet été dans une logique d’implantation sur l’axe Seine de S)One, le PCS dernière génération de Soget, est...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous