Le transporteur thaïlandais va fusionner son service Japon-Taiwan-Chine du Sud (NSA) et son service Vietnam-Singapour–Malaisie (VSM) en une seule opération sous la marque connue NSA . La formule révisée sera mise en service dans cinq semaines avec cinq navires de 2 100 à 2 500 EVP, au lieu de deux unités de 1 600 EVP exploités dans le cadre de la NSA actuelle et de deux de 2 500 EVP pour le VSM. Pasir Gudang (Malaisie) apparaît sur la route tandis que le port japonais d’Iwakuni doit céder sa place à Hakata. En...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous