Le constructeur naval STX Europe, filiale du Sud-Coréen STX, a signé un accord pour vendre à son concurrent allemand Meyer Werft et à l’État finlandais le chantier de Turku, dans le sud-ouest de la Finlande. Le montant de la transaction a été gardé confidentiel. Meyer Werft deviendra l’investisseur industriel de tête avec une part de 70 % dans le capital et portera la responsabilité principale de l’activité du chantier et de son développement. L’État finlandais acquerra de son c...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous