La France, orpheline d’une vision maritime et portuaire au goût spumescent de l’inachevé, l’était-elle encore à l’issue d’un discours gonflé à l’hélium et d’une présence scénique de près de deux heures ? À l’avenir de l’entériner. Mais dans l’immédiateté de l’instant, il ne pourra pas être reproché au président de la République d’avoir déserté un rendez-vous qu’il aurait pu ais...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous