L’accord entre les groupes Grimaldi et Armas Trasmediterránea est symptomatique de l’effervescence actuelle qui anime le marché traditionnellement tranquille des liaisons péninsule-Baléares. C’est la première entrée en force d’un opérateur étranger sur des terres jusqu’à présent chasses gardées des compagnies espagnoles. Le 13 avril dernier, un coup de tonnerre secouait les eaux traditionnellement calmes du shipping espagnol. Les groupes Grimaldi et Armas Trasmediterránea annon...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous