En avril, les exportations japonaises ont augmenté de 45 % vers les États-Unis et de 39,6 % vers l’Europe, soit la plus forte hausse depuis 1980. Deux des trois principaux produits échangés étaient des voitures et des pièces automobiles. Une bonne nouvelle pour les transporteurs de véhicules et les rouliers. Selon le spécialiste des transactions de navires VesselsValue, l’intérêt pour les Pure car & truck carrier (PCTC) d’occasion est réel mais le volume des transactions est resté...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous