Il ne faut pas s’attendre à une baisse du nombre de liaisons ferroviaires et fluviales sur la plateforme trimodale Delta 3 basée à Dourges. Via les opérateurs de transport, ses responsables aimeraient pouvoir proposer un nouveau service ferroviaire avec l’Italie et développer ceux vers l’Espagne. « Nous n’avons pas de service à ce jour avec l’Italie, et il y a un vrai gisement de flux à développer avec l’Espagne », explique Emmanuel Favreuille, directeur général de Delta 3...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous