À la faveur d’un virus planétaire, les exploitants et non-exploitants de porte-conteneurs ont vu la nature de leurs liaisons sensiblement modifiées. Dans une note récente, le spécialiste de la ligne régulière Alphaliner s’est notamment penché sur les contrats d’affrètement de quatre propriétaires de navires, qui se sont significativement allongés. Seul un tiers de la capacité de transport de Costamare et de Seaspan, deux des plus grands propriétaires mondiaux de navires, sera lib...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous