Le transport fluvial se renouvelle pour proposer un meilleur bilan carbone à la logistique portuaire quand elle sert une distribution urbaine. Les solutions électriques sur batteries sont déjà à l’œuvre. Les piles à hydrogène le seront très prochainement. Pour le transport de passagers et la plaisance, les bateaux zéro émission se multiplient depuis quelques années. En ce qui concerne le transport de marchandises et la logistique, en revanche, les projets sont plus rares. Fludis fait figure de pionnier...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous