Qu’il s’agisse du charbon, du pétrole ou du gaz naturel, la nouvelle configuration des flux maritimes a fait le jeu du long-courrier et du bassin atlantique jusqu’à présent. En revanche, les tensions sur la disponibilité de certains types de vraquiers et de pétroliers ont créé une concurrence entre les navires. « Les échanges européens sont passés du commerce à courte distance, entre la Russie et l’Europe, à la longue distance en s’approvisionnant en produits raffinés...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous