Quel regard portez-vous sur cette année post-épidémique? Yann Billard: 2022 est une année de transition. À la sortie de la crise sanitaire, l’optimisme était de mise. Les investissements privés dans l’industrie sont repartis à la hausse. Tous les signaux étaient au vert jusqu’au déclenchement de la guerre en Ukraine par la Russie qui a plongé les industriels dans l’incertitude. ArcelorMittal, qui avait annoncé plusieurs milliards d’euros d’investissements, a annoncé...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous