Arctic LNG 2 : Après la Chine, le Japon investit dans le projet russe

À l’occasion du sommet du G20 qui s’est tenu à Osaka, la société japonaise Japan Arctic LNG B.V. a signé un accord avec le producteur de gaz russe Novatek pour une prise de participation de 10 % dans son projet gazier Arctic LNG-2 pour un montant de près de 3 Md$. Total avait déjà fait de même en mars, ainsi que la China National Offshore Oil Corp. (CNOOC) et la China National Petroleum Corp. (CNPC), via sa filiale CNODC, en juin.

Stolt-Nielsen : la faiblesse des marchés pétroliers pèse sur les résultats

Malgré un chiffre d’affaires quasiment inchangé par rapport au dernier trimestre 2020, le groupe de transport de produits pétroliers et chimiques a enregistré au premier trimestre 2021 un bénéfice en forte baisse, attribuable tant la faiblesse du marché des produits pétroliers qu’à la faiblesse de l’activité des chimiquiers.

Ever Given/ Suez : une répétition de Panama pour le GNL ?

Avec 8 % des échanges mondiaux de GNL, le canal de Suez est une voie de transit clef pour le gaz naturel liquéfié. Pour l’heure, les analystes n’anticipent pas de problématique particulière si le blocage ne persiste pas au-delà de quelques jours. Le GNL entre dans une saison entre deux eaux. Les taux d’affrètement sont bas.

Ever Given/Suez : une bonne nouvelle pour les pétroliers ?

Le blocage du canal de Suez a eu pour effet de faire monter en flèche les prix du pétrole et les tarifs des pétroliers. La production et la demande pourraient être affectées si les navires sont contraints de trouver des itinéraires alternatifs et plus longs. Mais selon les analystes et courtiers, la situation devrait profiter aux taux de fret.

Total fournira MSC Croisières en GNL à Marseille

Le groupe pétrolier et gazier français va fournir 45 000 tonnes de GNL par an à la compagnie de croisière du groupe MSC pour alimenter les trois paquebots neufs qu’elle doit réceptionner entre 2022 et 2025. Total gagne ainsi un nouveau client à Marseille après CMA CGM, dont les porte-conteneurs de 15 000 EVP seront avitaillés à Fos.​

Un cinquième projet dans l'éolien flottant pour Bourbon Subsea

La société française de services maritimes à l'offshore gérera le transport et l'installation du prototype d'éolienne flottante de 3,6 MW pour TetraSpar Demonstrator, détenu notamment par Shell, Tepco Renewable Power et RWE. Bourbon Subsea Services tire ainsi profit de sa diversification dans les énergies renouvelables en 2011.

Le GNL, carburant d’une transition énergétique de long terme

Bio-GNL et méthanation à partir d’hydrogène décarboné et de CO2 capturé étaient au menu de la convention annuelle de l’Association française du gaz le 23 mars, qui avait pour thème inévitable « la contribution du GNL au climat ». Ces technologies peuvent faire du GNL un carburant totalement propre, ce qu’il n’est que partiellement aujourd’hui.

Qatar Petroleum : un méga contrat d'affrètement

La compagnie pétrolière et gazière publique qatarie a lancé un appel d’offres pour des contrats d'affrètement à long terme portant sur les 100 méthaniers que la société a commandés à des constructeurs sud-coréens et chinois.

Wärtsilä trouve une issue aux scrubbers contestés

L’équipement maritime finlandais, premier fabricant de scrubbers, a investi en R&D pour étudier le potentiel de la capture et stockage du carbone. La technologie permettrait d’améliorer les dispositifs d’épuration des gaz en capturant le carbone au point d'échappement. ​

Les VLCC vers le chômage technique ?

La semaine dernière, les taux moyens d'affrètement à temps pour les très gros transporteurs de brut sont tombés à – 7 400 $/j sur la route Moyen-Orient-Asie. À ce niveau, les propriétaires de VLCC ne peuvent pas couvrir leurs frais d'exploitation et encore moins atteindre le seuil de rentabilité. Depuis huit derniers mois, les VLCC opèrent à des niveaux de rentabilité et d'exploitation dégradés.

Pages