Nord Stream : Gazprom réduit encore ses livraisons de gaz à l'UE

Les livraisons de gaz à l'Europe via le gazoduc Nord Stream ont baissé à compter de ce 27 juillet à près de 20 % des capacités, selon les données de l'opérateur allemand Gascade. Pour certains pays européens, la décision de Gazprom fragilise un peu plus l’édifice énergétique sur lequel il repose.

Shell, TotalEnergies : des profits sous tensions

Le groupe pétrolier britannique Shell a fait mieux que son homologue français TotalEnergies. Le premier a quintuplé son bénéfice au cours du deuxième trimestre. Le second l’a doublé. Les deux majors européennes profitent de la flambée des prix des hydrocarbures depuis l'invasion russe de l'Ukraine.

Le gaz au coeur de toutes les tensions internationales

Alors que les tensions sont déjà palpables sur la scène internationale, dans un contexte d’inflation généralisée et de pression sur les pays européens pour s’affranchir des énergies de la Russie mise au ban, la Turquie a annoncé le 20 juillet une nouvelle phase d'exploration gazière en août en Méditerranée orientale. Une annonce qui peut être considérée comme une nouvelle provocation par la Grèce et Chypre.

TotalEnergies va fournir un FSRU à Deutsche ReGas

Deutsche ReGas, qui développe un terminal d'importation de GNL dans le port allemand de Lubmin, a annoncé le 13 juillet avoir signé un accord avec le groupe français de l'énergie pour l’installation d’une unité de regazéification et de stockage (FSRU).

Écarts extrêmes entre les carburants maritimes à Singapour

Le manque d'offre et les faibles niveaux de stocks des principaux produits pétroliers sont actuellement au centre des préoccupations des acteurs du secteur alors que les prix du combustible de soute bas carbone continuent de grimper.

Le secteur du GNL en confiance face aux crises

En 2021, le commerce mondial de GNL a atteint un niveau record de 372,3 Mt, soit 4,5 % de plus qu’en 2020, selon le rapport que vient de publier l’Union internationale du gaz. La croissance des exportations est principalement portée par les États-Unis, l’Égypte et l’Algérie alors que la Chine domine les importations mondiales supplantant le Japon. En Europe, en quête de capacités de liquéfaction, la demande est portée par la France et l’Espagne.

Euronav-Frontline : accord définitif scellé

Les deux grands armateurs mondiaux de pétroliers, dont le projet de fusion a été validé par leur conseil d’administration respectif, ont scellé définitivement leur rapprochement. La nouvelle entité, qui devrait prendre le nom de Frontline, sera basée à Chypre, d’où manoeuvre le magnat du transport maritime John Fredriksen, actionnaire des deux sociétés. Les contours du futur titan ont été dévoilés.

Bientôt une septième usine de regazéification en Espagne

La société gazière espagnole Enagás vient d’annoncer la mise en route prochaine de son usine de regazéification de GNL de Gijón, en hibernation depuis dix ans. Cette décision devrait renforcer la position de l’Espagne en matière de regazéification et donner un nouveau coup de boost au trafic de GNL dans ses ports.

Les carburants marins face aux humeurs du Brent

Les cours du Brent, sous influence multiple et particulièrement volatiles, emmènent les combustibles de soute dans leurs montagnes russes. L’écart entre les carburants se creuse. Il est si important à Singapour, le premier hub mondial de soutage, que les exploitants de navires s’en détournent pour s’avitailler ailleurs.

Berlin à la rescousse d'Uniper

Le plus gros importateur de gaz en Allemagne, et l'un des plus importants sur le marché européen, souffre de la baisse subite des livraisons de gaz fourni par Gazprom. Craignant l’effet systématique sur le marché de l'énergie, Berlin envisage des nationalisations partielles pour les entreprises critiques. Les difficultés d’Uniper ne sont pas sans conséquences tant le groupe est investi dans de nombreux projets, notamment dans les ports.

Pages