Engorgement portuaire : tensions autour de la manutention à La Rochelle

L’impatience monte chez certains clients du port rochelais. Ils s’inquiètent de l’accroissement des délais de chargement et de déchargement. En cause, le manque de dockers, la désorganisation des ports, l’augmentation des trafics, conséquences de la crise sanitaire selon le manutentionnaire. Maritime Kuhn, qui a repris les activités portuaires de Bolloré Ports France, promet des solutions dont il a déjà lancé la mise en œuvre.

Décès de Dominique Lebreton : MGI et les ports français sous le choc

Dominique Lebreton, membre du directoire de MGI et délégué général du GIE France PCS, est décédé à 49 ans, samedi 12 juin, dans un tragique accident de la route, fauché par une voiture alors qu’il faisait du vélo dans le Loiret.

Bolloré entreprend le verdissement de ses terminaux en Afrique 

La démarche est présentée comme inédite. La méthodologie a été validée par Bureau Veritas. L'opérateur portuaire lance ce lundi 7 juin son label « Green Terminal » sur les 13 terminaux dont il a la concession en Afrique. La certification vise l’empreinte carbone de l’ensemble des activités. Les terminaux présentent une diversité de situations qu’il va falloir faire converger vers les standards mais en tenant compte de leurs spécificités.

Grand port maritime de Marseille : que lire dans le nouvel organigramme ?

Le Grand port maritime de Marseille n’a toujours pas de président à la tête de son conseil de surveillance mais dispose d’un nouvel organigramme. Peu lisible de l’extérieur, il réserve pourtant quelques surprises. Le développement commercial est associé aux solutions intermodales et la relation client y fait son entrée. L’aménagement s’affiche sous l’assemblage « foncier, développement économique et innovation ». Le port « vert » et « numérique » n’est pas vraiment incarné dans une direction.

Maurice Georges, nouveau DG du port de Dunkerque

Vacante depuis la nomination de Stéphane Raison à la tête du nouvel ensemble portuaire de l’axe Seine Haropa et assurée par intérim par le directeur commercial Daniel Deschodt, la direction générale du port de Dunkerque a un nouveau visage. L’information avait été éventée mi-mai par nos confrères de La Voix du Nord . C’est le port de Dunkerque qui en fait l’annonce et non le ministère de la Mer. Le stéphanois Maurice Georges, directeur des services de la navigation a...

Explosion des exportations de maïs américain à la Chine

Depuis le début de l’année, les échanges agricoles enregistrent des niveaux exceptionnels et plusieurs céréales se régalent. Mais ce sont les ventes de maïs américain à la Chine qui détonent en atteignant le volume record de 49,1 Mt depuis le début de la campagne de commercialisation. Ils ont déjà mobilisé plus de 180 panamax contre trois au même stade de la précédente campagne.

Haropa : Goodman va implanter une plateforme logistique multimodale de 90 000 m2

En dévoilant, le jour de sa fusion, un important projet de logistique fluviale urbaine en région parisienne développé par Goodman, Haropa conforte son ADN fluvial et affirme la nécessité, pour la reconquête des parts de marché du Havre sur les conteneurs, de rééquilibrer l’activité logistique vers l’ouest de l’Île-de-France.

Un vent antichinois souffle sur Le Pirée

Cosco s'était engagé à réaliser des investissements dans les cinq ans suivant sa prise de participation de 51 % du port grec en 2016. En contrepartie de ces investissements prévus, il devait acquérir les 16 % supplémentaires. L'objectif n'est pas atteint et l'actionnaire chinois crispe ses hôtes.

Pourquoi un tel écart de performance entre terminaux portuaires et compagnies maritimes ?

La période est faste dans le conteneur. Et pourtant, elle ne profite pas de façon égale aux deux secteurs étroitement liés que sont le transport maritime et les ports et terminaux. Dans une étude, la société de conseil Drewry a analysé les performances des deux activités du point de vue de l’investisseur.

Fusion d'Haropa : une traversée chahutée de plus de deux ans

Plus de deux ans après avoir été projetée par son artisan, Édouard Philippe, la fusion des trois ports du Havre, de Rouen et de Paris, réunis au sein d’un GIE depuis 2012, est effective. Retour sur un dossier au parcours heurté qui accouche d’une gouvernance et d’un mode de fonctionnement dont les acteurs du privé attendaient sans doute davantage.

Pages