Le soja pénalisé par la pénurie de conteneurs ?

La part des exportations américaines de fèves de soja en conteneurs a diminué par rapport aux années précédentes et est actuellement à son plus bas niveau depuis la même période en 2017. Ces données pourraient réactiver un clivage. Hapag-Lloyd a provoqué la colère des expéditeurs américains de soja dernièrement en suspendant unilatéralement leurs chargements pour repositionner au plus vite les conteneurs vides.

DP World sans croissance en 2020

Les deux derniers trimestres ont surpris l’opérateur portuaire émirati du fait d’une croissance supérieure aux attentes. Ils ne lui ont cependant pas permis de franchir le cap de 2020 avec une confortable avance mais lui offrent une stabilité dans un marché en baisse, selon ses propres données.

Un nouveau dock flottant pour le port de Rouen

L’actuelle installation, au long passé historique, est principalement utilisée pour la maintenance des dragues. Elle sera remplacée en juin 2021 par un nouvel outil de plus grande capacité. Mise en service prévue en juin 2021.

Maersk investit dans la logistique à Barcelone

P our son premier investissement dans un entrepôt en Espagne, le transporteur danois de la ligne régulière a choisi Barcelone. Ce projet, qui s’inscrit dans sa stratégie de porte-à-porte, vise l’hinterland du port catalan : le territoire espagnol mais aussi le sud de la France.

Quarante et un porte-conteneurs au mouillage dans la baie de San Pedro

Pour que les terminaux portuaires, notamment américains, puissent désengorger, il aurait fallu que le Nouvel An chinois se passe à l’ordinaire, en passage vide qu’il est traditionnellement, ou que…la consommation américaine s’essouffle. Toutes les conditions sont au contraire réunies outre-Atlantique pour susciter un nouveau boom de la consommation. Pour les compagnies et les freight forwarders, la désorganisation se matérialise par des pertes de recettes et de commissions. Une aberration économique.

Cosco Shipping Ports prend pied à Djeddah

L’opérateur portuaire chinois a conclu un accord avec les actionnaires de la société saoudienne Red Sea Gateway Terminal Limited (RSGT) en vue d’acquérir 20 % du terminal de Djeddah

La Rochelle : céréales et covid plombent les trafics

Le premier semestre avait donné l'espoir que La Rochelle résisterait à la crise sanitaire. Mais la mauvaise récolte de céréales se cumule avec les impacts de la crise sanitaire et le Grand port maritime voit ses trafics baisser pour 2020. Il regarde désormais vers le champ éolien offshore de Saint-Nazaire qui va l'occuper logistiquement pendant dix-huit mois.

Haropa : trafic maritime en repli de 16,7 % à 75 Mt en 2020

Les grèves du début d’année et la crise sanitaire ont lourdement sanctionné l’activité des ports de l’axe Seine en 2020 : malgré le rebond du deuxième semestre, Rouen et Le Havre voient leur trafic maritime se replier de 16,7 %, totalisant seulement 75 Mt contre 90 Mt en 2019. Principale victime de l’année Covid : le conteneur, dont 22 % des échanges se font avec la Chine.

Sines : le conteneur en hausse de 13 %

Le port portugais a clôturé l’année 2020 sur un trafic de 42,2 Mt, en légère augmentation de 1 % par rapport à l'année précédente. En revanche, le conteneur fait un bond de 13 % dans un contexte de pandémie. De quoi le conforter dans ses envies XXL​.

Axe seine : les recettes de l’Institut Montaigne pour ne pas décrocher

Dans sa note sur la compétitivité de la vallée de la Seine, censée donner des clés pour accélérer le développement économique du futur Haropa, le think tank libéral propose la création de zones franches portuaires aux exonérations ciblées et délimitées dans le temps, mais aussi des objectifs contraignants de report modal et la mutualisation des THC.

Pages