Tanger Med proche des 5,8 MEVP en 2020

Le port jumeau d’Algésiras a enregistré une croissance de 20 % de ses flux de conteneurs en 2020, tirant pleinement partie des arbitrages opérés par les armements. Une pression concurrentielle accrue de part et d’autre du détroit de Gibraltar...

Le nouveau plan stratégique de Barcelone confirme ses ambitions

L’Autorité portuaire de Barcelone (APB) a présenté son 4e plan stratégique. Pas de nouveautés majeures mais la confirmation de la volonté de constituer un hub stratégique en Europe du sud dans une vraie logique de développement durable.

Marseille-Fos : 10 Mt de trafics et 20 M€ de chiffre d’affaires en moins en 2020

Dans un contexte inédit, le port de Marseille Fos a enregistré en 2020 un trafic en baisse de 12,7 % par rapport à l’an dernier, atterrissant à 69 Mt. Aucune filière n’échappe à la sanction si ce n’est quelques flux conjoncturels. Néanmoins, il maintient ses investissements, planifiés à 342 M€ d’ici 2024.

CIMer 2021 : 1,5 Md€ pour les ports de l'axe seine

Le Premier ministre Jean Castex a présidé le 22 janvier le Comité interministériel de la mer (CIMer) au Havre. Accompagné par trois ministres dont la ministre de la Mer, Annick Girardin, il était notamment attendu sur la stratégie nationale portuaire, dont la présentation a été maintes fois reportée. Gouvernance d’Haropa, ports francs, énergies de la mer…

Le transport maritime et les ports, les grands oubliés la zone de libre-échange continentale africaine  

Après de nombreuses années de négociations, la zone de libre-échange continentale africaine est entrée en vigueur au début de cette année. Actuellement, 54 des 55 États membres de l'Union africaine ont signé l'accord qui crée le plus grand bloc commercial au monde. Sans aucune mention du maritime et du portuaire…Une contribution de Yann Alix.

Long Beach : la congestion, le prix à payer

Le port californien aura adressé un pied de nez à la pandémie mondiale. Il a récupéré en quasiment un trimestre les flux perdus pendant une bonne partie de l’année et soldé 2020 sur une incroyable activité. Mais une trentaine de grands porte-conteneurs font la queue dans la baie de San Pedro…Et des armateurs font l'impasse.

Rotterdam : des fonds d'investissement en passe d'acquérir le terminal shortsea

Le groupe néerlandais C Steinweg aurait trouvé preneurs du Rotterdam Short Sea Terminals. Un des derniers grands mouvements s’opérant dans l’intérieur du port, où les installations à conteneurs ont été malmenées par l’ouverture des terminaux plus performants de Maasvlakte-1 et Maasvlakte-2.

Première baisse de trafic en sept ans pour Sète

Avec 4,2 Mt en 2020, le port méditerranéen a perdu quelques 100 000 tonnes. Sans surprise, les activités ferry et véhicules neufs sont sévèrement sanctionnés. Toutefois, ses trafics historiques, tel le bétail, ou ses nouveaux flux de clinker conteneurisé donnent satisfaction.

Résultats contrastés pour les manutentionnaires asiatiques

Nouveaux records pour China Merchants Ports, qui doit sa performance aux trafics conteneurisés mais surtout à ses terminaux étrangers, dont les huit installations de Terminal Link. Le bilan est plus mitigé pour le singapourien PSA et le chinois Cosco Shipping Ports.

Anvers limite la chute grâce au conteneur en 2020

Malgré une année dominée par les restrictions et les départs annulés, le trafic de conteneurs a permis au deuxième port européen de contenir les pertes. Anvers s’en sort avec un volume en baisse de 3,1 %, à 231 Mt. Mais il franchit la barre des 12 MEVP et a mieux résisté que la plupart des autres ports du range Hambourg-Le Havre en 2020.

Pages