Le Conseil de l'UE adopte les quotas carbone pour le transport maritime

Les propositions de la feuille de route climatique de l’UE viennent d’être examinées par les ministres européens concernés. À l’issue de négociations marathon, une position commune a été arrêtée. Sans surprise, le transport maritime devra payer pour sa pollution. En revanche, aucune mention n’est faite, dans le texte d’orientation générale, d’un fonds destiné à accompagner financièrement la décarbonation du secteur.

Conteneurs : Phénoménal

En une seule année, qui ne ressemble à aucune autre, il s’est passé tant et tellement de choses qu’il y aurait la matière pour tenir en une décennie. Pendant 365 jours, d’une fulgurance éreintante, le transport maritime a été placé en orbite géostationnaire et aux premières lueurs de 2022, il n’a toujours pas retrouvé son axe de gravité. La demande de transport a été sans pitié et ne manifeste pas le moindre signe d’essoufflement, ou si peu, alors que...

Hapag-Lloyd : une nouvelle lutte de pouvoir ?

La flambée du cours de l’action d’Hapag-Lloyd alimente toutes les spéculations sur une lutte de pouvoir entre actionnaires pour le contrôle.

Attaques en mer d'Oman : Les réactions dans la communauté du transport maritime se multiplient

L'industrie maritime se trouve une fois de plus en prise à un contexte géopolitique sur lequel elle n'a aucun contrôle. Les représentants du secteur du transport maritime se relaient pour appeler à la retenue dans l'attente d'informations avérées (les contradictions ajoutant aux tensions) tout en faisant part de leurs inquiétudes pour la navigation de ce corridor clé pour le transport du pétrole et du gaz.

Maersk condamne sa plateforme blockchain

Le monde de la documentation électronique sans papier compte un mort. Maersk a annoncé la cessation de l’entreprise TradeLens, qui avait été lancée avec IBM. La plateforme, basée sur la technologie de la blockchain, avait été créée pour permettre à l’ensemble des acteurs de la chaîne d’approvisionnement d’échanger des informations et d'effectuer des transactions sans intermédiaires et de manière sécurisée.

Dumping social en Transmanche : une charte impliquant tous les armateurs

Hervé Berville, le secrétaire d’État chargé de la mer, a animé le 30 novembre une réunion avec l’ensemble des compagnies de ferries transmanches. Conviés, les dirigeants de Brittany ferries (Jean-Marc Roué) et de DFDS France (Jean-Claude Charlo) côté français et ceux de P&O ferries (Peter Hebblethwaite) et d’Irish ferries (Andrew Sheen) outre-Manche pour leur proposer de travailler sur une charte assurant des conditions de concurrence équitables.

L'UE a compensé ses achats de gaz russe par du GNL russe

Les pays européens continuent de faire le plein d’énergies d’origine russe. La rareté de l’offre mondiale et la faible substituabilité du gaz laissent peu d’options aux consommateurs. Dans le même temps, les négociants s’emparent du diesel russe avant l’interdiction du 5 février car là aussi, les sources alternatives sont limitées.

Les prix des matières premières épousent les vibrations de la Chine

Les actions, les indices et les prix des matières premières ont réagi in extenso aux mouvements de la rue en Chine. Depuis le début de la semaine, ils oscillent entre repli et rebond. Les investisseurs semblent avoir été rassurés par les déclarations de Pékin sur la vaccination alors que dans le même temps les autorités ont cherché à étouffer les protestations par une force présence policière.

L'ammoniac vert, le pari sur l’avenir pour une propulsion neutre en carbone 

Les constructeurs navals japonais semblent avoir laissé à leurs voisins chinois et sud-coréens la course aux commandes et aux livraisons dans les navires conventionnels, y compris sur les méthaniers. Ils sont en revanche en train de prendre une réelle avance dans les concepts de navires transportant ou carburant avec des alternatives vertes. L’ammoniac tient la corde. Dans le même temps, la production et l’avitaillement de ce futur carburant se développent.

Pages