Australie : le lock-out n'aura pas lieu

La Fair Work Commission australienne a confirmé le 18 novembre l’interdiction du lock-out prévu des équipages de remorqueurs par Svitzer, la filiale australienne de Maersk qui exploite des remorqueurs dans dix-sept ports du pays. La société entendait ainsi forcer la résolution d’un conflit social qui dure depuis quatre ans.

Les livraisons de vraquiers au plus bas en 2024

Le carnet de commandes des vraquiers ne représente que 7 % de la flotte existante. En 2024, les livraisons de vraquiers atteindront leur plus bas niveau en 19 ans. Cette perspective, estime l’organisation maritime, devrait favoriser les nouvelles commandes, selon le Bimco.

Les Abeilles sur le marché spot du remorquage

Rachetée il y a deux ans par le groupe de services informatiques Econocom, la société Les Abeilles International poursuit le renouvellement de sa flotte. Mais le nouveau remorqueur, Abeille Horizon , ne sera pas mis à la disposition de l’action de l’État en mer comme pour les autres. Le navire proposera ses services à l’industrie maritime pour du remorquage, des travaux sous-marins et autres chantiers liés à l’énergie éolienne.

Wan Hai, Evergreen, Yang Ming battent en retraite au troisième trimestre

Deux des trois transporteurs taïwanais avaient commencé à dévisser au deuxième trimestre. Les résultats financiers enregistrés entre juillet et septembre valident le décrochage. Cette fois, Evergreen, qui avait performé entre avril et juin, ne fait pas exception à la règle de trois.

Maersk signe son huitième accord sur le méthanol vert

L’armateur danois, dont la flotte de porte-conteneurs au méthanol approche les vingt unités, et l’entreprise américaine Carbon Sink, qui produit actuellement de l’éthanol, ont signé un protocole d’accord en vue de produire du méthanol vert aux États-Unis. La première unité sera implantée au sein d’une usine de bioéthanol existante avec une capacité de production d'environ 100 000 t par an, totalement réservée par Maersk. Démarrage prévu en 2027.

Ukraine/Russie : l'accord céréalier reconduit pour 120 jours

Après des semaines de négociations, l'accord, qui a instauré des couloirs maritimes sécurisés à partir des ports ukrainiens d'Odessa, Pivdenny et Tchernomorsk pour permettre le transit sécurisé de céréales et denrées agricoles par la mer Noire a été prolongé de 120 jours, a annoncé le 17 novembre le ministre ukrainien des Infrastructures.

DFDS revoit à la hausse tous ses résultats financiers pour 2022

La compagnie danoise a bénéficié de revenus plus élevés dans tous les segments de son activité sauf le transmanche. Le chiffre d’affaires a progressé de 64 % au troisième trimestre et son excédent brut d'exploitation de 88 %. DFDS revoit à la hausse ses perspectives financières pour l’ensemble de l’année.

HMM a enregistré un bénéfice de 2 Md$ au troisième trimestre, en repli

Le transporteur sud-coréen a publié un bénéfice net en hausse de 13 % pour la période juillet-septembre mais il encaisse un deuxième trimestre consécutif de repli. Le résultat net de HMM est maintenant à son plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2021. La compagnie s’attend à un quatrième trimestre difficile.

Conteneur : retour à la réalité de 2019

Parce que l’offre de navires augmente au moment même où il y a un grand coup de frein sur la demande mondiale de transport de conteneurs et parce que la congestion, qui a contribué à soutenir artificiellement le marché, se dissipe rapidement, il semble ne plus y avoir ni soutien pour revenir aux taux élevés de ces deux dernières années, ni appui pour endiguer la baisse actuelle des taux. Décryptage.

L'Europe, première destination du GPL américain

Les États-Unis sont devenus le premier fournisseur de GPL de l’Europe. Entre janvier et octobre, les arrivées américaines sur le Vieux Continent ont bondi de 54,8 % pour atteindre les 6 Mt. L’Union européenne est en passe de retrouver son statut de premier importateur mondial de gaz de pétrole liquéfié qu’elle a perdu l’an dernier au profit de la Chine.

Pages