HMM va investir 11,5 Md$ dans les cinq prochaines années

Le groupe de transport sud-coréen va bénéficier d’un plan d’investissement pour porter la capacité du huitième armateur mondial de porte-conteneurs à 1,2 MEVP, contre 820 000 EVP aujourd’hui, et à l’exploitant de vraquiers d’acquérir 26 navires. Les compagnies asiatiques continuent d’afficher des résultats en record absolu à l’issue du second trimestre. Cosco en tête.

Ukraine-Russie : les céréales en ligne de mire

Les exportations ukrainiennes de céréales ont baissé de 30 % jusqu'à présent pour la saison 2022/23. La Russie va de son côté modifier la formule de calcul de ses taxes sur les céréales pour soutenir ses ventes.

Rouen : une campagne céréalière au-dessus de la moyenne décennale

Alors que la situation en Ukraine place le marché céréalier mondial sous haute tension, le port de Rouen a clôturé fin juin sa campagne d’exportations maritimes 2021/2022 sur un trafic de 7,7 Mt. En hausse de 17,8 %.

ITF-OCDE : que reste-t-il de la performance du transport maritime de conteneurs après deux ans de chaos ?

Dans une étude au titre anachronique Performance of Maritime Logistics, l’International Transport Forum, relevant de l’OCDE, démonte la mécanique qui a opéré ces deux dernières années dans la ligne régulière. Causes et effets des taux de fret, insoutenabilité des surcharges, gestion des capacités, congestion des ports… Il est nécessaire de revoir les règles de la concurrence et d’accroître la transparence des taux et des surtaxes, appellent les auteurs.

MSC-Til annonce un investissement de 700 M€ au Havre

Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires Christophe Béchu était au Havre ce vendredi 8 juillet pour une visite des nouveaux postes à quai de Port 2000 alors que Til, la filiale portuaire de MSC, investit dans des portiques et le stockage. Le leader mondial du transport maritime conteneurisé contrôle deux des trois terminaux havrais depuis qu’il a acquis la totalité des parts à l’un des derniers manutentionnaires indépendants en France.

La valeur du commerce mondial a atteint 7 700 Md$ au premier trimestre

La valeur du commerce mondial a atteint le chiffre record de 7 700 Md$ au premier trimestre 2022, soit une augmentation d'environ 1 000 Md$ par rapport au premier trimestre 2021, selon les données publiées par la Cnuced le 7 juillet. Le deuxième trimestre ne sera pas tout à fait du même acabit.

Les carburants marins face aux humeurs du Brent

Les cours du Brent, sous influence multiple et particulièrement volatiles, emmènent les combustibles de soute dans leurs montagnes russes. L’écart entre les carburants se creuse. Il est si important à Singapour, le premier hub mondial de soutage, que les exploitants de navires s’en détournent pour s’avitailler ailleurs.

MSC Croisières revoit la motorisation et l'alimentation de sa gamme Explora

À l’occasion d’une commande de deux paquebots supplémentaires de sa gamme Explora confiée à Fincantieri, MSC Croisières reconfigure les quatre dernières unités. Non sans surcoûts mais pour intégrer les dernières technologies. Les deux derniers navires seront prêts pour une motorisation à l’hydrogène et accueilleront une centrale d’une puissance de 6 MW intégrant des piles à combustible alimentées en hydrogène pour l’énergie à bord.

CMA CGM s'intéresse aussi à la réalité augmentée

Les pieds ancrés dans le secteur ultra-traditionnel du transport et de la logistique, CMA CGM s’intéresse manifestement à la réalité augmentée. Rodolphe Saadé, le PDG du groupe, participait le 7 juillet à une table ronde sur les applications du métaverse organisée par l’incubateur maison ZeBox à Marseille en présence des dirigeants de Meta Europe, nouvelle ombrelle de Facebook et consorts.

Des livraisons et des commandes singulières en juin

Le mois de juin aura été particulier du point de vue des livraisons et des prises de commandes de porte-conteneurs neufs, rythmé par de grandes Premières. Du plus grand navire au monde construit par la Chine pour Evergreen à la renaissance de PIL, dont le portefeuille de commandes modeste témoigne néanmoins d’une restauration de ses liquidités. De la nouvelle série au méthanol pour Maersk au mimétisme singulier de MSC et de CMA CGM qui se comportent en frères siamois.

Pages