Titan LNG met en service son troisième souteur de GNL à Anvers

Il est le troisième mais se nomme Flex Fueler 002. Pour son navire de soutage de GNL positionné à Anvers, l’opérateur Titan LNG s’est associé à l’exploitant belge d’infrastructures gazières Fluxys qui opère notamment les terminaux méthaniers de Zeebrugge et de Dunkerque.

CMA CGM Air Cargo ouvre une seconde ligne directe

Vingt jours après le premier vol commercial opéré avec ses deux premiers cargos A330-200F entre Liège et Chicago , CMA CGM Air Cargo propose une seconde desserte, toujours au départ de Liège, vers New York et Atlanta à compter du 28 mars avec deux autres freighters.

Ever Given/Suez : une réorganisation précipitée dans le conteneur

Selon Leth Agencies, 327 navires étaient en attente à l’ancre le 28 mars. Plus de 300 000 conteneurs seraient ainsi bloqués sur l’une des principales artères maritimes du commerce international. Si les compagnies dont les navires se sont trouvés pris au piège dans le canal ont d’abord « attendu de voir s’il y avait des progrè s », c’est désormais le grand chambardement pour réorganiser tous les services. Déroutement, ports refuges, changement de cap...

Cedre : la perte de conteneurs en attente de solutions

C’est un simple emballage mais il a tout révolutionné. Son succès est tel qu’il colonise les mers. 225 millions de boîtes en circulation, 180 millions de déplacements par an, 5 300 porte-conteneurs en service, 100 navires commandés en 2020. Toujours plus grands, plus longs, plus hauts. Mais une seule boîte perdue en mer est une de trop. Le Cedre, organisme spécialisé dans les pollutions accidentelles, a consacré une de ses journées techniques au phénomène.

Le nombre de navires équipés de scrubbers a doublé en un an

Alors que les dispositifs d’épuration des gaz d’échappement avaient perdu de leur crédit en 2020 du fait d’un faible écart de prix entre les carburants conformes, ils ont retrouvé de l’intérêt à la faveur d’un pétrole qui se remet (un peu) d’aplomb.

Irish Ferries va lancer un nouveau service sur la ligne Douvres-Calais

Les mouvements post-Brexit se poursuivent avec des changements de cap et des lignes qui bougent. Le modèle économique qui prévalait sur le marché transmanche a été doublement mis à mal, à la fois par la pandémie et le Brexit. La compagnie irlandaise réagit à son tour mais en continuant de miser sur la route la plus courte en dépit des procédures administratives et des contrôles douaniers.

Conteneurs : plus de retenue dans les commandes

Au quatrième trimestre de 2020, l'équivalent de 1 MEVP a été commandé et le premier trimestre 2021 a déjà atteint 1,22 MEVP. Le marché des 6 000 à 10 000 EVP est dans le creux des commandes alors qu’une vague de grandes unités va déferler sur le marché. Des angles morts dans les carnets de commandes mais le marché des navires de taille moyenne pourrait toutefois s’agiter grâce à CMA CGM.

Canal de Suez : trois jours de blocage, 180 navires en attente, une accidentologie pourtant faible

Si l’incident de l’ Ever Given anime actuellement la planète médiatique pour son côté spectaculaire, l’une des routes maritimes les plus fréquentées au monde, « chokepoint » du fait de l’étranglement qu’elle impose à la circulation, reste un lieu peu concerné par les incidents de navigation. Cependant, les échouements en sont la cause la plus fréquente.

Total fournira MSC Croisières en GNL à Marseille

Le groupe pétrolier et gazier français va fournir 45 000 tonnes de GNL par an à la compagnie de croisière du groupe MSC pour alimenter les trois paquebots neufs qu’elle doit réceptionner entre 2022 et 2025. Total gagne ainsi un nouveau client à Marseille après CMA CGM, dont les porte-conteneurs de 15 000 EVP seront avitaillés à Fos.​

OMI : les transports maritimes ont passé le cap du milliard de tonnes de CO2 émis en 2018

La quatrième étude sur les gaz à effet de serre générés par le secteur vient d’être publiée par l’OMI. C’est la première depuis l'adoption en 2018 de la stratégie relative à la réduction des émissions carbone. Avec 1 056 millions de tonnes en 2018, les émissions de CO2 ont représenté une augmentation de 9,3 % par rapport à 2012. ​Les transports maritimes étaient ainsi responsables de 2,89 % des émissions carbone mondiales.

Pages