Doutes et fébrilité sur le plafonnement du pétrole russe

À quelques jours de l’entrée en vigueur de deux réglementations qui vont provoquer le plus grand déroutement de flux pétroliers jamais observé, les questions sont loin d’être épuisées. Les assureurs, notamment, attendent toujours les détails quant à la mise en œuvre des nouvelles règles. Les risques de contournement et de falsifications des connaissements sont nombreux, alertent-ils, attendant des garanties.

Le port de Wilhelmshaven prêt à recevoir son terminal méthanier flottant

L’Allemagne, qui s’empresse de se doter de FSRU à défaut de disposer de terminaux méthaniers terrestres, va pouvoir compter sur sa première unité flottante de stockage et de regazéification à Wilhelmshaven. Le site portuaire est prêt à accueillir le Esperanza de Hoegh LNG, qui reçoit actuellement les aménagements sur le chantier breton de Damen à Brest.

Svitzer confronté à 1 100 actions syndicales

Svitzer, l'opérateur de services de remorquage, durcit ses mesures en réaction à l’âpre conflit salarial qui dure depuis trois ans en Australie. Depuis octobre 2020, les employés de l’entreprise ont mené 1 100 actions syndicales. La filiale de Maersk annonce un blocage de ses opérations dans dix-sept ports du pays.

Les émissions de gaz à effet de serre traquées par satellites

Á l'occasion de la conférence internationale sur le climat COP27, l'ONU a annoncé le lancement d’un programme par satellite visant la détection de méthane, dont les fuites dans l’atmosphère fondent les principales critiques à l’égard du GNL. Au-delà, l’imagerie satellitaire peut être un outil efficace pour suivre les émissions de gaz à effet de serre générées par les navires. C’est ce qui ressort du moins de près de deux décennies de suivi satellitaire effectué par la Nasa.

Éolien offshore et propulsion vélique poussés par le Corimer

Huit projets ont été retenus par le Conseil d’orientation pour la recherche et l’innovation des industriels de la mer à l’issue de son troisième appel à manifestation d’intérêt. Ils vont se partager 46 M€ de subventions. Trois d’entre eux portent sur l’équipement de navires en systèmes de propulsion vélique et quatre s’intéressent à l’exploitation et à la maintenance des parcs éoliens offshore. Revue des projets.

Philippe Louis-Dreyfus : « les annonces sur la flotte stratégique vont dans le bon sens »

La souveraineté d'une nation, c'est la possibilité de mettre en œuvre ses choix stratégiques en toute indépendance, défend depuis des années le président de Louis Dreyfus Armateurs. L’épidémie a fait prendre conscience des risques associés à la désindustrialisation du pays : la pénurie en matières premières, en denrées agricoles et en énergies. La flotte stratégique doit y remédier en partie.

Un FSRU opérationnel en Finlande en décembre

Le maillage européen en unités flottantes de stockage et de regazéification de GNL, solution d’importation rapide du gaz, se poursuit. L’opérateur américain Excelerate assure que le FSRU Exemplar entrera en service en Finlande en décembre.

Décès de Giuseppe Bono, PDG de Fincantieri pendant 20 ans

Giuseppe Bono, figure de l’industrie italienne, emblématique patron du constructeur italien de navires, est décédé à l'âge de 78 ans. Il avait quitté le groupe de Trieste en mai dernier alors que le gouvernement a décidé de ne pas renouveler son mandat, invoquant son âge. Á son actif notamment, deux succès et un échec.

Rolf Habben Jansen (Hapag-Lloyd) admet une dégradation rapide de l'environnement de marché

Le numéro cinq mondial dans le transport maritime de conteneurs a enregistré un résultat net de 5,2 Md$ au troisième trimestre, en hausse de 9 % par rapport aux trois précédents mois et de 54 % par rapport à la même période de l’an dernier. Si Hapag-Lloyd maintient ses prévisions d’Ebitda pour l’année, il semble envisager pour les trois derniers mois de l’année un bénéfice bien plus faible qu’au troisième trimestre.

Les blank sailing rebattent les cartes entre les alliances 

Marché le plus lucratif depuis la mi-2020, le transpacifique est le premier à être impacté par les annulations de départs. En revanche, les lignes entre l’Asie et l’Europe sont encore épargnées par la taille dans les services. Les goulets d’étranglement persistants permettent de soutenir l'équilibre entre l'offre et la demande ici et là.

Pages