Un cinquième projet dans l'éolien flottant pour Bourbon Subsea

La société française de services maritimes à l'offshore gérera le transport et l'installation du prototype d'éolienne flottante de 3,6 MW pour TetraSpar Demonstrator, détenu notamment par Shell, Tepco Renewable Power et RWE. Bourbon Subsea Services tire ainsi profit de sa diversification dans les énergies renouvelables en 2011.

Un avitaillement au GNL et le chargement/déchargement en une seule opération

Double « première » à Singapour. Le premier avitaillement au GNL de navire à navire à Singapour a été effectué avec le CMA CGM Scandol a. Le porte-conteneurs de 14 812 EVP a réalisé dans le même temps le chargement/déchargement. Un gain de temps. FueLNG, opérateur du souteur, prévoit entre 30 et 50 opérations de soutage GNL de navire à navire à Singapour cette année.

Le Ever Given, placé en travers, bloque le Canal de Suez

Un porte-conteneurs d’Evergreen bloque actuellement le canal de Suez. Le trafic maritime est à l’arrêt sur l’une des voies royales de la navigation, artère stratégique du transit de marchandises entre Asie et Europe.

Haro sur les navires de transport de CO2

Les annonces s’enchâssent. Les japonais en avaient ces derniers temps l’initiative. Cette fois, ce sont les sud-coréens qui dévoilent leur projet de navire de transport de CO2 liquéfié. Capter le CO2 à la source, le transporter pour le réinjecter dans des process industriels ou le stocker définitivement, génère de l’intérêt.

ZIM : le bénéfice le plus élevé en 75 ans d'histoire

Le 10e transporteur mondial de la ligne régulière publie ses premiers résultats financiers en tant que société cotée à la bourse de New York. À l’instar de ses concurrentes, la compagnie israélienne a réalisé un très bel exercice comptable mais dans le détail, elle performe par rapport à son marché.​

Qatar Petroleum : un méga contrat d'affrètement

La compagnie pétrolière et gazière publique qatarie a lancé un appel d’offres pour des contrats d'affrètement à long terme portant sur les 100 méthaniers que la société a commandés à des constructeurs sud-coréens et chinois.

Relève d'équipage : la nouvelle problématique du vaccin

La crise de la relève d’équipage n’est toujours pas réglée, 200 000 marins étant encore bloqués en mer en mars. Ils étaient toutefois 400 000 en septembre dernier. Les passeports vaccinaux envisagés par certains États comme condition préalable à l'entrée dans leurs ports tandis que d’autres exigent un vaccin ne figurant pas sur la liste de l’OMS dressent de nouveaux obstacles.​

Les intérêts grecs contrôlent 7,1 % de la flotte mondiale

Selon les données du Greek Shipping Cooperation Committee (GSCC), les intérêts grecs contrôlaient 4 038 navires représentant un tonnage de 350,5 millions de tpl et 205,65 millions de tonnes brutes au 10 mars. Par rapport à l'année précédente, la flotte a augmenté de 70 navires, soit 9,64 Mtpl en capacités supplémentaires.

Fontenoy du maritime : stratégie de flotte, développement de l’emploi et industrie maritime au menu de la seconde étape

Nouvelle étape dans la démarche lancée en novembre dernier par le ministère de la Mer en faveur du pavillon français et de la place économique et industrielle maritime française. Trois thèmes de travail vont présider à la seconde phase, qui doit déboucher sur un accord de compétitivité d’ici l’été. Une consultation publique est par ailleurs ouverte sur le site ministère jusqu’au dimanche 18 avril.

Pages