Jean-Emmanuel Sauvée : « le chargeur sera l'arbitre en matière de décarbonation »

Ce mardi 8 novembre, à l’occasion des Assises de l’Économie de la mer, qui se tient à Lille, Jean-Emmanuel Sauvée, président d’Armateurs de France, décernera le trophée de la Charte bleue au lauréat choisi par le jury présidé cette année par Jean-Michel Berud, président de Jifmar Offshore Services. La compagnie de services maritimes est notamment le propriétaire du Canopée , un roulier doté d’une surface de voile de 1 500 m2 conçu pour le transport des éléments du lanceur Ariane 6. Entretien croisé sur la décabornation. Leurres et réalités.

Scorpio, Teekay, Euronav, Ardmore, Norden : le temps des pétroliers

Pour les principaux transporteurs maritimes de pétrole, le troisième trimestre a acté le retour à la rentabilité après une année de pertes et une déprime de deux ans. La perspective de l’entrée en vigueur de l'interdiction européenne d’importer du brut russe à partir du 5 décembre a déplacé des millions de barils de brut de la Russie vers l’Asie et du Moyen-Orient, du Golfe du Mexique et d'Afrique de l'Ouest vers l’Europe, allongeant les distances parcourues. Le secteur est désormais arrimé à la question de l’après-5 décembre.

Un accord entre Maersk et le gouvernement espagnol pour produire du méthanol vert

Maersk et le gouvernement espagnol ont dévoilé le 3 novembre un projet susceptible de mobiliser 10 Md€ d'investissements publics et privés, destiné à développer la production de méthanol vert en Espagne, pour les besoins en carburant de l'armateur danois dont la future flotte de porte-conteneurs pourrait atteindre les 25 unités si toutes les options sont exercées.

Brittany Ferries prépare l'après GNL

Le GNL est entré dans les mœurs de navigation de Brittany Ferries avec bientôt deux navires en service. La compagnie bretonne est déjà à l’étape d’après avec l’hybridation mais s’intéresse aussi à l’ensemble des carburants alternatifs – l’hydrogène, l’éthanol, le biométhane, l’ammoniac...–, sans occulter leurs limites mais sans a priori non plus.

La fusion entre Euronav et Frontline décalée à 2023

À l’occasion de la présentation de ses résultats pour le troisième trimestre, Euronav a annoncé le report au premier trimestre 2023 de la fusion entre les deux anciens concurrents qui doit donner naissance à un acteur dominant dans le transport maritime de brut. Depuis l’annonce du projet, les deux principaux actionnaires de l’exploitant belge de grands pétroliers se livrent à une bataille rangée pour être seul maître à bord.

ArcelorMittal Méditerranée met à l'arrêt un des deux hauts-fourneaux à Fos

Réduction de voilure pour le sidérurgiste européen. ArcelorMittal Méditerranée a annoncé le 3 novembre l’arrêt temporaire d’un des hauts-fourneaux en raison du contexte économique, de la flambée des prix de l’énergie et de la hausse des importations d’acier en Europe.

CII : les armateurs démontrent l’absurdité du système de calcul

Alors que les deux normes EEXI et CII ont été introduites le 1er novembre dans la Convention Marpol en vue d’une application au 1er janvier 2023, les réactions s’enchaînent depuis que MSC a pris la parole pour épingler les défauts du système. Le navire le moins performant selon le règlement CII est un navire immobile au port, n'émettant pratiquement pas de CO2, fait observer le leader de la ligne régulière.

Corridor céréalier : Moscou reprend sa participation

Après s’être retiré de l'accord sur les céréales en réponse aux attaques de drones contre sa marine, le Kremlin a annoncé le 2 novembre avoir obtenu les garanties nécessaires pour reprendre la mise en œuvre de l'initiative qui permet de faire sortir en toute sécurité les grains et denrées alimentaires, si vitales aux pays en voie de développement.

La construction des porte-conteneurs de plus de 24 000 EVP lancée

Yangzijiang Shipbuilding a mis à l'eau les MSC Irina et MSC Loreto, premiers des six porte-conteneurs de 24 232 EVP que le chantier naval chinois construira pour BoCom Leasing, Seaspan et MSC, à raison de deux chacun. Le plafond de 24 000 EVP, qui s’impose comme le nouvel étalon du gigantisme des porte-conteneurs, serait-il la limite physique pour les porte-conteneurs ?

TOWT : les deux premiers cargos à voile entrés en construction

L’armateur havrais, un des pionniers de la voile marchande en France, devrait réceptionner dans un an son premier navire neuf. La mise en construction de ce cargo d’un genre particulier a été rendue possible par un dispositif financier innovant tandis que la société s’appuie sur un actionnariat composé d’acteurs du secteur maritime.

Pages