Hapag-Lloyd s'attend à des bénéfices encore plus élevés en 2021

Hapag-Lloyd, qui vient de prendre le secteur par surprise en annonçant l’acquisition du spécialiste de l’Afrique NileDutch , un des derniers indépendants sur le continent, confirme les résultats intermédiaires qu’il avait présentés en janvier dernier et projette une meilleure fortune en 2021.

Wärtsilä trouve une issue aux scrubbers contestés

L’équipement maritime finlandais, premier fabricant de scrubbers, a investi en R&D pour étudier le potentiel de la capture et stockage du carbone. La technologie permettrait d’améliorer les dispositifs d’épuration des gaz en capturant le carbone au point d'échappement. ​

Hapag-Lloyd acquiert le spécialiste de l'Afrique NileDutch

L’allemande Hapag-Lloyd, cinquième compagnie mondiale de transport par conteneurs, rachète la compagnie maritime néerlandaise Nile Dutch, particulièrement bien implantée en Afrique de l’Ouest et du Sud. L'Afrique est un marché de croissance stratégique, indique Hapag-Lloyd, qui bénéficie ainsi d’un réseau densifié en termes de services et de fréquences.

La paradoxale désaffection pour le recyclage

Alors que les prix de la ferraille sont particulièrement élevés, l’activité de recyclage manque de tonnages. Dans certains segments du transport maritime, les vieilles unités, pour lesquelles les propriétaires ne sont pas disposés à supporter le coût de la mise en cale, feraient pourtant d’excellents candidats.

1,3 Md$ d'exportations agricoles américaines restées à quai

Selon des données compilées par le Census Bureau, le centre des statistiques du département du Commerce des États-Unis, des cargaisons agricoles n’auraient pas été prises en charge dans les principaux ports américains entre juillet et décembre 2020. Une nouvelle pièce à charge pour les transporteurs de conteneurs auxquels il est déjà reproché de privilégier le renvoi de conteneurs vides en Chine dans le but d’accélérer certaines rotations fort lucratives. ​

Pénurie de conteneurs : quels coûts pour les entreprises françaises et européennes ?

Dans sa dernière étude, Euler Hermes se penche sur les coûts engendrés par la pénurie de conteneurs qui pèsent actuellement sur la facture transport des chargeurs et des transitaires. Outre le renchérissement des coûts de fret, la société d'assurance-crédit française détenue par le groupe Allianz questionne d’autres facteurs comme la réorganisation des chaînes de valeur, les interruptions de la production, l’allongement des délais de livraison...

La diversification de La Méridionale sur le Maroc face à des imprévus

Les débuts sont plus difficiles que prévu sur la ligne entre Marseille et Tanger pour la compagnie marseillaise. Les restrictions sanitaires ont contrarié l’organisation. Depuis fin janvier, les conditions d’entrée des voyageurs sur les territoires français et marocain se sont durcies, siphonnant le trafic passagers. En revanche, la Méridionale connaît son plan de charge entre Marseille et la Corse jusqu’à fin 2022, se rassure le groupe Stef.

Chine/Australie : le pavillon du Panama sollicite l'intervention de l'OMI

Le premier registre mondial de navires demande la médiation de l'Organisation maritime internationale dans le différend commercial entre la Chine et l’Australie qui bloque actuellement 74 vraquiers et 1 500 membres d’équipage au large des ports chinois. Le droit international prime sur le différend commercial, signifie le pavillon.

Le Royaume-Uni reporte des contrôles frontaliers

Le Royaume-Uni repousse à nouveau de six mois, jusqu’en janvier 2022, les contrôles douaniers sur les importations en provenance de l’UE et d’ailleurs.

Messina et MSC, le dénouement

Il en est question depuis 2017. L’opération, par laquelle le numéro deux mondial du transport de conteneurs doit devenir actionnaire de la société génoise exploitant des Con-ros, parvient cette fois à sa conclusion finale. Les accords financiers sont désormais complètement ficelés et les autorisations réglementaires obtenues.

Pages